Confinement, acte II : Nous sommes forts de cette dynamique collective retrouvée !

Depuis presque deux semaines, un nouveau confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire national pour une durée de quatre semaines minimum. Nous espérons qu’il mettra un frein à cette nouvelle vague de l’épidémie de Covid-19 qui s’installe désormais dans toutes les régions de France et nous amène aujourd’hui, comme beaucoup d’autres associations, à suspendre toutes nos activités en présentiel jusqu’au 1er décembre, clubs comme rencontres d’adultes…

Si les enfants et adolescents peuvent encore aller à l’école, les conditions sont loin d’être idéales : masque sur le nez du matin au soir, fenêtres ouvertes en plein hiver, distanciation renforcée, éloignement régulier en cas de proche malade, etc. Bien sûr, nous sommes ébranlés par cette situation et ses conséquences directes en premier lieu sur la vie des enfants que nous accompagnons dans toute la France, mais aussi sur celle de leurs proches.

“Au cours de ces dernières semaines,
nous avons partagé les joies et les promesses de ces retrouvailles réelles,
de la proximité qu’elles ont permise, même masquée.”

Et cependant, grâce au dynamisme intact des équipes de bénévoles du mouvement, nous avons vécu une belle rentrée au rythme des sessions locales et régionales et des premières rencontres des clubs. Au cours de ces dernières semaines, nous avons partagé les joies et les promesses de ces retrouvailles réelles, de la proximité qu’elles ont permise, même masquée. Nous sommes forts de ces instants précieux et de cette dynamique collective retrouvée. Soyons sûrs qu’elle ne faiblira pas dans les prochains mois !

En effet, la période qui s’ouvre ne fermera pas les liens qui nous unissent, bien au contraire ! Au cours du précédent confinement comme pendant l’été, clubs et associations départementales, enfants et responsables, ont ensemble déployé des trésors d’imagination pour construire des ponts et se rejoindre en dépit de la distance et du contexte. Avec eux, nous avons coconstruit des outils pour vivre les clubs autrement, tisser la solidarité différemment, faire mouvement d’une nouvelle manière. Autant d’expérimentations qui, malgré les obstacles, loin de nous freiner, nous enrichissent de nouvelles pratiques et de nouvelles aspirations.

Nous poursuivrons donc sur ce chemin d’engagement auprès des enfants et de leurs familles. Nous ne sommes pas démunis.

Les revues Ricochet et Vitamine lorsqu’elles entrent dans les foyers participent concrètement à maintenir le lien avec l’ACE. Dans cet univers parfois dépaysant de liens virtuels, nous avons la chance de disposer dès aujourd’hui de la plateforme sur mesure que constitue le Grand Débat, qui offre l’opportunité de rejoindre en ligne tous les 6-15 ans, en les invitant à s’exprimer et à participer à leur manière, sur un support qui leur sera familier. Enfin, grâce aux clubs et temps forts par visioconférence et aux temps d’échange téléphoniques, nous ne serons pas en reste de fraternité…

Nous souhaitons bon courage à tous dans ces moments parfois difficiles mais qu’il appartient à chacun de faire fructifier, en gageant, forts de la résolution des enfants et forts de notre foi, que le meilleur reste à venir !

Les commentaires sont clos.