La résolution 2019/2021 : MEILLEUR QU’HIER


Pourquoi s’agit-il d’une résolution ?

Nous parlons d’une résolution et non d’un thème d’année. D’abord, parce que la résolution animera le mouvement durant deux années et non pendant une seule. Ensuite, parce qu’elle apparaît en filigrane dans la vie des clubs déjà bien vivants et actifs. Elle s’ajoute à ce qui se vit déjà et ne prend pas la place. Enfin, parce qu’elle n’a pas de fin en soi, elle n’a pas de date de péremption !


La résolution Meilleur qu’hier

La résolution Meilleur qu’hier a été élaborée et votée par les enfants lors de leur Conseil national de février 2019

Parce qu’ils sont résolument convaincus que le meilleur est à venir, les enfants ont décidé de s’engager pour le faire advenir en reprenant la main sur leur environnement et leur santé ainsi que sur les nouvelles technologies qui les éloignent parfois des copains et de la vraie vie.

Par cette résolution, les enfants et les jeunes expriment le fait que chaque habitant de la maison commune doit s’impliquer dans la cause, de manière collective et aussi individuelle ; ils insistent sur le fait que ça commence par soi : changements de mentalité, conversion du cœur.

Elle est un message fort d’optimisme pour les adultes, nous qui sommes si souvent prompts à penser que c’était mieux avant…

Voici les lignes directrices de la résolution des enfants :

> Une écologie intégrale

Nos sociétés sont aujourd’hui confrontées au défi majeur d’imaginer et de mettre en place un développement durable et viable pour les générations présentes et futures. Avec la résolution « Meilleur qu’hier », les enfants nous le rappellent. Dans l’esprit du défi de l’écologie intégrale auquel nous appelle le Pape François dans son encyclique Laudato Si, les enfants nous interpellent sur l’alliance entre écologie et justice sociale, sur la relation entre le bien-vivre des habitants du monde et le bien-être de leur planète ; l’un étant dépendant de l’autre et créant « un tout » absolument lié pour le bien-être de notre maison commune.

> Une vie plus saine

Lors du Conseil National des Enfants, les délégués régionaux ont exprimé, via les paroles de leurs copains, leur désir de vivre une vie plus saine, tout en ayant conscience des inégalités qui peuvent se créer face à ces changements de mode de vie.

> Se déconnecter du wifi, pour se reconnecter au monde

Ils appellent leurs parents et les adultes qui les entourent, à une vigilance accrue concernant leurs temps de connexion sur la toile et leur usage du numérique avec ce slogan :« Moins d’écrans pour les parents, plus de vie pour les enfants » ou encore « Moins de temps connecté, plus de temps partagé ».

> Cultiver son jardin intérieur, contempler le monde et découverte une « sobriété heureuse »

Les enfants nous appellent à ralentir dans un monde qui ne va qu’en s’accélérant. Ils aspirent à une certaine sérénité et à entrer dans un rythme qui laisse la place au souffle, à la respiration, à une communion avec la nature, avec le développement de leur intériorité afin d’appréhender les beautés du monde.


Pour aller plus loin

Bibliographie

Notre environnement
Auteur :  Jacques Pasquet ; Illustrateur :  Yves Dumont ; Editeur :  Editions de l’Isatis – Octobre 2018 – Documentaire à partir de 9 ans

30 jours sans déchets (ou plus…)
Auteur :  Sophie Rigal-Goulard ; Editeur :  Rageot – Janvier 2019 – Roman à partir de 10 ans

La Terre : une planète et des hommes
Auteur :  Jean-Michel Billioud ; Illustrateur :  Julien Castanié ; Editeur :  Gallimard Jeunesse – Septembre 2017 – Livre animé à partir de 6 ans

Des héros pour la terre : des citoyens qui défendent la planète
Auteur :  Isabelle Collombat ; Illustrateur :  Alain Pilon ; Editeur :  Actes Sud junior – Octobre 2016 – Documentaire à partir de 12 ans

L’enfant du désert
Auteur : Pierre Rabhi,  Claire Eggermont ; Illustrateur :  Marc N’Guessan ; Editeur :  Plume de carotte – Octobre 2017 – Album à partir de 10 ans

C’est ainsi que nous habitons le monde
Auteur :  Alain Serres ; Illustrateur :  Nathalie Novi ; Editeur :  Rue du Monde – Novembre 2018 – Album à partir de 7 ans

Activités écolo pour les enfants
Auteur :  Nathalie Boisseau ; Editeur :  Gallimard – Septembre 2017 – Livre d’activités

Ces enfants qui changent le monde. 45 jeunes héros pour la planète
Auteur :  Anne Jankéliowitch ; Illustrateur :  Yann Arthus-Bertrand ; Editeur :  La Martinière jeunesse – Mai 2012 – Documentaire à partir de 10 ans


Filmographie

Le Lorax,
Chris Renaud et Kyle Balda

Dans une ville futuriste appelée Thneedville, la verdure n’existe plus et a été remplacée par le plastique. Ces substituts de verdures ne sont pas du goût de la jeune Audrey, et c’est donc pour la séduire que Ted promet de lui ramener un arbre, un vrai ! Dans sa quête, il va faire une rencontre insolite avec un ermite, qui va lui conter l’histoire du Lorax, protecteur de la forêt.

Animaux et compagnie,
Reinhard Klooss

Suite à la disparition de leurs points d’eaux et à la dégradation de leur environnement naturel, des animaux du monde entier s’unissent pour reconquérir leur habitat. Sans grande surprise, la faute revient aux hommes, qui ont allègrement pollué et détruits les espaces verts, et ont également construit un barrage gigantesque pour alimenter un hôtel de luxe.

Microcosmos : le peuple de l’herbe,
Claude Nuridsany, Marie Pérennou

Ce film magnifique des années 90 nous plonge dans l’univers des insectes. La beauté des images et la douce musique originale signée Bruno Coulais ne manqueront certainement pas d’enchanter les enfants et de les sensibiliser aux charmes de la nature. Un premier pas pour leur faire prendre conscience de la richesse qu’offre la planète et de leur expliquer pourquoi il est vital de la préserver.

Le monde de Nemo,
Lee Unkrich et Andrew Stanton (Pixar)

Celles et ceux qui ont déjà vu le film se souviendront sûrement de l’évasion de Nemo qui se retrouve dans une zone maritime dévastée, polluée et pleine de déchets. C’est dans cet esprit que le film distille son message écolo: par touches intenses et brèves. Entre ces moments critiques, l’océan se dévoile dans toute sa splendeur, ses couleurs et sa biodiversité.

Wall-e,
Andrew Stanton (Disney Pixar)

Wall-E raconte l’histoire d’un petit robot éponyme. Seul survivant sur la Terre, sa mission consiste à nettoyer la planète de tous ses déchets. Son destin bascule quand il rencontre son alter-ego féminin, une androïde prénommée Ève.

Demain : Partout dans le monde des solutions existent
Cyril Dion, Mélanie Laurent

Devant un futur que les scientifiques annoncent préoccupant, le film a la particularité de ne pas donner dans le catastrophisme. Adoptant un point de vue optimiste, il recense des initiatives dans dix pays de par le monde, face aux défis environnementaux et sociaux du XXIe siècle, qu’il s’agisse d’agriculture, d’énergie, d’économie, d’éducation ou de gouvernance.


Courts-métrages

Un carré de bio-diversité de Morgane Boullier

Chloé découvre la richesse insoupçonnée la la biodiversité de son jardin : fleurs, papillons… Le paradis quoi ! Mais soudain un horrible monstre à moteur vient tout détruire…

Acorns de Gemma Roberts, Emily Roberts, Ben Rusch, Eleanor Roberts, C.A. Wallace, Alex Huxley

Sur une colline pousse un grand chêne, qui abrite un Esprit en forme d’écureuil à la queue ondoyante. Amber, une jeune fille pétillante, se lie d’amitié avec cet Esprit. Chaque jour, l’Esprit offre à Amber un gland, mais la petite fille ne comprend pas qu’elle doit le planter et se confectionne un collier à la place. Une nuit, le chêne est foudroyé et Amber prend conscience de son rôle dans la préservation de la nature.

Hewn de Kelly Mc Carter

Dans cette histoire métaphorique, le père représente la nature tandis que le garçon symbolise l’industrie de consommation qui puise dans les ressources de la nature jusqu’à détruire son propre habitat. La nature (le père) permet la création d’une alternative à cette énergie en harmonie avec l’environnement naturel (le vent comme énergie verte). Père et fils peuvent ainsi continuer à coexister.

Espero/espoir de Simone Giampaolo

Ce film d’animation a pour titre « Espoir ». Il décrit comment l’Homme a pollué et dégradé la planète Terre et de quelle façon nous pouvons encore la sauver en adoptant des comportements responsables.

Le plus gros président du monde de Benjamin Renner

Le plus gros président du monde a un objectif : garder la planète intacte.


Le logo

Logo de la résolution Meilleur qu'hier

Le logo est largement inspiré d’un dessin réalisé par un jeune durant l’atelier réalisation du logo avec différents outils du mouvement lors du Conseil National des Enfant.

Il retranscrit de manière sobre et efficace l’idée que tout est lié. La planète Terre, notre maison commune, est en forme de cœur, nous rappelant ainsi qu’elle est habitée par l’humanité. Ce cœur, organe indispensable à la vie, nous rappelle aussi que la planète respire, qu’elle évolue, se transforme à cause ou grâce aux actes de ceux qui l’habitent.

Cette « planète cœur » est soutenue par une main, paume ouverte, nous suggérant le fait que nous sommes tous responsables de ce qu’elle devient et qu’il nous faut donc en prendre soin.

Le demi-cercle entourant la planète évoque un sourire qui nous encourage à une sobriété heureuse.

La main et la « planète cœur » sont contenues dans une bulle composée du slogan et du sourire, formant alors un tout, lié.

Concernant les couleurs du logo : le bleu évoque l’eau majoritairement présente sur notre planète et source indispensable de vie, le vert, l’écologie. Le texte est écrit en vert, couleur de l’engagement en ACE et aussi celui de l’Espérance.

La chanson Meilleur qu’hier

À 22 ans, Yoan Schumacher, auteur-compositeur-interprète, s’est vu confier la co-création, avec les enfants, de la chanson de cette nouvelle résolution. Il a accepté cette aventure ! Et a proposé, accompagné par Joy Blank, de mettre ses talents de musicien et de chanteur au service des enfants de l’ACE.

Il a créé la chanson grâce à un atelier qu’il a animé de manière virtuelle lors du Conseil national des enfants. Les enfants et les jeunes ont ainsi pu lui confier les styles musicaux qu’ils appréciaient et ont travaillé à l’écriture de texte décrivant leur vision de la nouvelle résolution. Ainsi, Yoan a pu composer et écrire cette chanson avec le souci de la vie et des goûts des enfants d’aujourd’hui.


Les archives des résolutions


LISTE CHRONOLOGIQUE DES THÉMATIQUES ANNUELLES

  • 2019/2021: « Meilleur qu’hier»
  • 2017/2019 : « Plus fort, ensemble ! »
  • 2015/2017 : « Prendre le temps… »
  • 2013/2015 : « Plus d’attention = Moins de pollution »
  • 2011/2013 : « Toi+Moi=Nous »
  • 2009/2011 : « Tu n’es pas comme moi et alors ?! »
  • 2007/2009 : « On a besoin de jouer, de rêver, de s’exprimer »
  • 2006/2007 : « On n’est pas fait pour se battre ; osons cultiver la paix »
  • 2005/2006 : « Donne du prix à la vie »
  • 2004/2005 : « Objectif Terre ! Engage-toi pour la planète »
  • 2003/2004 : « Si tu aimes le jeu booste-le »
  • 2002/2003 : « Zoom sur la vie »
  • 2001/2002 : « Si tu l’dis, ça l’fait ! »
  • 2000/2001 : « Les enfants et leur environnement »
  • 1999/2000 : « Mieux vivre ensemble »
  • 1998/1999 : « Être responsable, auteur et acteur de sa vie.
  • 1997/1998 : « Nos droits d’enfants, c’est pour maintenant ! »
  • 1996/1997 : « Tous maillons d’un monde solidaire »
  • 1995/1996 : « Tous différents, tous acteurs pour un monde en couleurs ! »
  • 1994/1995 : « Branche ta vie aux couleurs du monde ! »
  • 1993/1994 : « Passionnés et aventuriers, bâtissons l’avenir ! »
  • 1992/1993 : « Pas trop petits pour dire aux grands ! »
  • 1991/1992 : « Pas trop petits pour viser grand ! »
  • 1990/1991 : « Donne ton avis tous on agit »
  • 1989/1990 : « Prendre des risques »
  • 1988/1989 : « Exister »
  • 1987/1988 : « Participer »
  • 1986/1987 : « 50ème anniversaire de l’ACE : transformeurs de la planète, branchés sur l’an 2000 »
  • 1985/1986 : « Pas d’exclus pour jouer »
  • 1984/1985 : « Vivre et construire la paix aujourd’hui »
  • 1983/1984 : « Santé, hygiène, sécurité, c’est aussi notre affaire. Prenons toute notre place »
  • 1982/1983 : « Le cadre de vie »
  • 1981/1982 : « L’information »
  • 1980/1981 : « L’avoir matériel et culturel »
  • 1979/1980 : « Un corps en équilibre »
  • 1978/1979 : « Le développement du corps »
  • 1977/1978 : « Prendre en mains et aménager le temps »
  • 1976/1977 : « Grandir avec les autres dans toute sa vie » « Bâtir un monde de copains » – « Vivre en harmonie »
  • 1975/1976 : « Une vie ensemble, source de joie » – « Solidaire de tout un peuple » – « Ensemble on fait des projets et on les réalise »
  • 1974/1975 : « Etre partenaires » – « Pour un monde plus heureux, osons ensemble »
  • 1973/1974 : « Les enfants de 6 à 8 ans vivant l’esprit de l’Evangile » – « Vrais simples, spontanés, tels sont les boute-en-fête »
  • « Se risquer ensemble pour mettre le monde à l’endroit »
  • 1972/1973 : « Vivons les événements de nos vies d’aujourd’hui, vivons l’instant présent » – « Etre heureux » – « Nous voulons un monde nouveau »
  • 1971/1972 : « Trouver et tenir notre place d’enfants aujourd’hui dans le monde » – « Ensemble, réalisateurs d’une communauté vraie pour se transformer et transformer le monde » – « Se libérer, ensemble, exploser de joie »

1970/1971 : « Ensemble, faiseurs de paix » – « Ensemble, être bâtisseurs d’un monde vivant l’espérance » – « S’exprimer pour être reconnues »

1969/1970 : « Être plus, en communiquant » – « Prendre sa place dans le monde d’aujourd’hui » – « Vivre à plein sa vie »

1968/1969 : « Être cause de bonheur » – « Collaborer à l’harmonie du monde »

1967/1968 : « Être soi-même » – « Vivre en vérité »

1966/1967 : « La Bonne Nouvelle dans le monde des enfants »

1964/1966 : « Aider l’enfant à construire l’unité de sa personne »

1963/1964 : « Aider les enfants à accéder à leur vraie liberté »

1962/1963 : « Dans un monde qui a besoin de vérité, soyons toujours vrais de A à Z.1961/1962 : « Il y a de la joie de Chanteville à Chantemonde »

1960/1961 : « Communiquer pour mieux s’enrichir des valeurs de ce temps »

1959/1960 : « Savoir choisir, savoir faire l’effort, savoir coopérer »

1958/1959 : « Pour qu’ils deviennent ‘des vrais de vrais’ »

1957/1958 : « À la découverte… » – « Dépassement »

1956/1957 : « Former des personnalités chrétiennes en permettant à chacun d’être cause »

1955/1956 : « Aider l’enfant à se créer une personnalité à travers toutes les communautés au milieu desquelles il vit, principalement par le regroupement enfantin et le jeu »

1954/1955 : « Le travail c’est beau, c’est dur, c’est chic ! »

1953/1954 : « La cité, le village »

1952/1953 : « Nature et vie »

1951/1952 : « Reclimatisation » – « Joie, vaillance, charité » – « La famille »

1950/1951 : « Le travail »

1949/1950 : « La cité, le village »

1948/1949 : « La nature »

1947/1948 : « Nos maisons »

1946/1947 : « Frères du Christ » – « Découverte des métiers »

1945/1946 : « Reconstruction de la cité » – « Découverte du village à rebâtir »

1944/1945 : « Soyons les témoins du Christ »

1943/1944 : « L’unité dans le Christ sera la paix du monde »

1942/1943 : « Renouveau »

1941/1942 : « La famille »

1940/1941 : « La recherche du bonheur »

1939/1940 : « Tous unis pour servir »

1938/1939 : « Nous, les chrétiens »

1937/1938 : « Fiers d’être chrétiens »

Les commentaires sont clos.