Accompagner les enfants dans un processus démocratique

L’ACE est un acteur de la communauté éducative et participe à la coéducation des enfants en complémentarité avec l’école, les associations de loisirs et les familles dont elle se veut partenaire et tous les acteurs de leur évolution. Elle aide les enfants à se connaître, à se développer selon toutes leurs possibilités, à trouver leur propre voie afin qu’ils deviennent eux-mêmes des hommes et des femmes responsables et acteurs de justice, de fraternité, de joie et de bonheur.

Dans l’esprit de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), l’ACE contribue, par une éducation à la démocratie dans laquelle chacun a sa place et son mot à dire, à développer l’esprit critique des plus jeunes qui grandissent en citoyens responsables.

Acteurs du vivre-ensemble dans la société

Les enfants cherchent à améliorer leur quotidien pour eux et autour d’eux. L’ACE a la conviction que les enfants qu’elle accompagne, âgés de 6 à 15 ans, ne sont pas trop jeunes pour être citoyens ! S’il est aisé de penser que l’attention aux proches, l’investissement au service d’une cause et le souci de l’environnement ne sont accessibles qu’aux adultes, les enfants nous prouvent chaque jour le contraire : leur engagement individuel ou collectif est fort !

À partir de ce qu’ils vivent, ils apprennent à observer le monde qui les entoure dans sa dimension locale, nationale et internationale. Ils découvrent et comprennent les mécanismes d’exclusion, d’interdépendance et de coopération. Ils contribuent individuellement et collectivement à la construction d’un monde plus juste, plus solidaire et durable dans le respect de la planète et de ses habitants.

Acteurs de la politique comme voie de la charité

Parler de politique ne veut pas dire parler des hommes ou des femmes engagé(e)s en politique. Parler de politique, c’est parler de la vie de la cité, parler d’engagement et de réflexions sur le monde. C’est se poser des questions et les dire à haute voix, avoir un esprit critique. C’est établir une discussion à propos des missions des politiques, par exemple concernant les transports en commun, la cantine, l’école, les travaux dans le quartier ou le village. C’est se recentrer sur le bien commun. Rappelons que « le bien commun (…) n’est jamais l’addition des biens de chacun de membres. Il est toujours le bien de l’unité harmonieuse, organique, du tout social. »[1] « Œuvrer en vue du bien commun signifie d’une part prendre soin et, d’autre, part, se servir de l’ensemble des institutions qui structurent juridiquement, civilement, et culturellement la vie sociale qui prend ainsi la forme de la polis, de la cité … C’est là la voie institutionnelle – politique, peut-on dire aussi – de la charité. »[2]

Grâce à ces discussions avec les enfants, nous allons les aider à comprendre l’importance de creuser d’où viennent les décisions prises, qui sont les élus, quels sont leurs programmes… Les enfants sont des citoyens en herbe, capables de comprendre et d’agir. Faisons-leur confiance.

Acteurs de démocratie

Si l’une des missions du mouvement est de préparer les jeunes à participer le mieux possible à la vie démocratique, au « vivre-ensemble », en assumant et en exerçant leurs droits et leurs devoirs de citoyens, il est de la responsabilité des adultes, au sens large, de bien les accompagner dans la découverte de l’engagement politique ou associatif et d’un processus démocratique au service du bien commun. Comment adopter la bonne attitude ?

  • S’être informé sur le système démocratique,
  • Encourager les enfants à s’exprimer, à se poser des questions, à aller à la rencontre de personnes engagées,
  • Se mettre aussi en situation d’écoute active et se laisser bousculer par leur vision du monde,
  • Être prêt à prioriser, avec les enfants, cette découverte et à aménager un temps dans le calendrier.

Acteurs de leur mouvement

Acteurs dans leur mouvement, les enfants participent activement à sa réflexion et à sa mise en œuvre. Tous les deux ans, l’Action catholique des enfants initie les enfants à la démocratie participative à travers une campagne nationale de consultation des enfants des clubs de toute la France pour choisir et voter la résolution du mouvement, c’est-à-dire le fil conducteur de leurs initiatives sur deux ans, reflet de leurs vies et de leurs réflexions.

En 2021, le Grand débat des 6-15 ans a invité tous les enfants à réfléchir sur ce qui fait leur vie. Après une relecture de leurs contributions, quatre thématiques ont été dégagées et ont fait l’objet de débats entre eux sur le site internet et sur le terrain. Enfin, après avoir cogité avec leurs copains, les enfants ont voté pour la thématique qu’ils souhaitaient que leur mouvement décline en axes de réflexions et d’actions pour les deux années scolaires à venir. Les résultats du vote ont été présentés aux enfants en direct sur notre chaîne YouTube, dévoilant leur nouvelle « résolution »  !

Pour aller plus loin :

Livre : Tous citoyens, tous politiques ! Éd. Nathan, de Sandra Laboucarie et Vincent Bergier

Jeu créé par l’ACE : Tous citoyens, pour les 11-15 ans, 2 feuillets A3 –  jeu de cartes avec dé – Gratuit – disponible sur demande à contact@ace.asso.fr


[1] Doctrine sociale de l’Église.

[2] Deus caritas Est, Benoît XVI.

Les commentaires sont clos.