Carême 2020 • Semaine de la vie

Carême 2020

Du 29 mars au 4 avril c’est la semaine de la vie

Quelques mots sur l’évangile du 5éme dimanche de carême

Dans l’évangile de ce dimanche, nous voyons Jésus bouleversé d’une émotion profonde : Marthe, Marie et Lazare étaient ses amis, il voit leur tristesse, il se laisse toucher, comme n’importe quel homme devant la mort d’un ami ou la tristesse de proches. Il pleure avec ceux qui pleurent ; il a de la compassion envers ceux qui souffrent… 

Semaine de la vie - Carême 2020

Mais il est aussi fils de Dieu et il pleure devant l’incrédulité des juifs qui l’entourent et qui ne croient pas ce qu’il annonce. Il est venu nous libérer du mal et le plus grand mal c’est la mort.

Quand Jésus va au tombeau, il crie à Lazare de venir dehors et Lazare sort du tombeau. Il revient à la vie. Mais il est empêché d’avancer par les bandelettes qui recouvrent son corps.

Symboliquement Jésus appelle à venir le rejoindre. Peu importe que nous soyons entravés, nous sommes appelés par lui à le suivre. Car nous aussi sommes quelques fois empêchés d’avancer, ces bandelettes qui nous retiennent sont des mots que l’on dit, des actes que l’on pose qui nous empêchent d’aller vers lui, d’aller vers la vie.

Mais nous savons que Jésus nous aime, qu’il est venu pour nous sauver et quelques fois il passe par ceux qui nous entourent pour nous aider à nous délier, à nous relever, à nous faire avancer.


Saint Vincent de Paul

Vie de Saint

Saint Vincent de Paul

(1581 – 1660)

Comme Jésus appelle à la vie, Saint Vincent de Paul a consacré sa vie à combattre ce qui empêchait la vie : la faim, la souffrance, la maladie…

Découvrons sa vie en téléchargeant la fiche ou en prenant Vitamine n°204 page 6.

> Projet de verrière représentant Saint Vincent de Paul. Gsell, Jean Gaspard Jules ou Johann Caspar Julius , Dessinateur 19e siècle Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Le jeu de la momie

jeu de la momie - ACE

But : Expérimenter la confiance en binôme et éprouver ce que peut ressentir une personne à mobilité réduite ou paralysée de façon ludique.

Âge : À partir de 6 ans

Matériel : Des rouleaux de papier (2 par équipe).

Déroulement :

Un jeune de l’équipe va être entouré de papier comme une momie, il ne devra pas bouger. Les autres jeunes de l’équipe devront crier des mots qui sont susceptibles de le délier. À chaque mot « positif » crié, un jeune peut enlever un morceau des bandelettes pour libérer le jeune prisonnier et pour qu’il puisse avancer.

Suggestions de mots : amour, pardon, don, partage, entraide, rendre service, remercier, rendre visite, accompagner …

Point d’attention : Toujours donner un exemple concret expliquant le mot « positif » proposé.

On cogite, on discute :

Se laisser guider ou bien guider quelqu’un, comment l’avez-vous vécu ? Est-ce que faire équipe a été facile ? Est-ce que vous avez gagné en confiance en avançant sur le parcours ?



Semaine de la prière - Carême 2020

Rendez-vous dimanche 5 avril 2020 !
Découvrez la vie d’un Saint et une nouvelle activité à partager.

Les commentaires sont clos.