ZOOM | Carnet + de 30 activités 100% été

Le temps des « vacances d’été » arrive à grand pas.

Ce temps suspendu durant lequel les routines quotidiennes laissent place à du temps libre, du temps pour rien, du temps permettant aux enfants et aux jeunes de laisser vagabonder leur esprit et de développer leur esprit créatif.

Carnet 30 activités 100% été de l'ACE

Durant l’été, la pédagogie de l’ACE continue de se vivre lors des camps ou des journées estivales proposés par les associations départementales de l’ACE.

Mais il existe tout de même un grand laps de temps à occuper durant lequel les enfants et les jeunes peuvent parfois se sentir un peu démunis.

Vivre des vacances aux couleurs de l’ACE

Ce petit carnet de l’ACE, + de 30 activités 100% été, leur permettra de vivre leurs vacances aux couleurs de la pédagogie de l’ACE et d’agrémenter leur programme d’été.

+ de 30 activités 100% été

Tout d’abord, une rubrique infos qui leur prouve qu’il existe mille façons de vivre ses vacances et que le fait de partir de chez soi n’est pas un « passage obligé ».

> P4 : Fiche “Bien vivre ses vacances “

Le temps des vacances est aussi le moment où l’on s’autorise de petits jeux en solo qui encouragent à recharger les batteries de manière simple et marrante à tous les âges : points à relier, coloriage magique, le jeu des 7 différences…

>P22 “Coloriage magique”

Mais c’est aussi le temps des jeux libres avec les copains, des grands jeux et surtout des jeux d’eau !

>P25 : Activité “Le relais des bombes à eau”

Les vacances, c’est aussi un peu l’aventure ! Les enfants et les jeunes deviennent de vrais explorateurs du monde qui les entoure. Ils prendront le temps d’observer la nature, de vivre des temps de veillées, de pique-niquer et de se créer des souvenirs inoubliables !

 >P30-31 Pique-Nique du monde

Et surtout pensez à ne rien faire et laissez les enfants s’ennuyer

> voir notre article psycho-pédagogique sur l’ennui

Surtout, ne rien faire…

Peu à peu on s’enfouirait dans l’herbe, pour regarder à travers les brins comme si c’était une jungle immense. Les sauterelles paraîtraient des montres préhistoriques. (…) On dirait qu’en faisant attention, on pourrait vivre comme ça tous les moments de la journée. On arrêterait le temps sur la balançoire, après le dessert, et le long du canal, pendant la pêche… (…)

C’est fou comme il y en a, des moments comme ça, des moments forts et doux, légers aussi, qu’on regarde s’envoler longtemps, comme des bulles de savon. (…)

C’est ça, ne rien faire : être un matin d’été, rester allongé dans les herbes, devenir son bol de chocolat.

(Extraits de Surtout, ne rien faire, de Philippe Delerm, Collection Zanzibar – Ed. Milan)

Les commentaires sont clos.