Se rendre disponible

Contemplons la crèche, une nouvelle fois et l’histoire de la naissance de Jésus : « Dans la nuit, les bergers veillent… ».
Ils seront les premiers à être avertis par des signes de Dieu qu’un Sauveur est né, et les premiers à venir accueillir sa naissance et l’adorer. Dans la crèche, les bergers représentent la foule des humbles et des anonymes, membres du Peuple de Dieu…

Veiller, être disponible à l’inattendu

À cette époque, les bergers dorment dehors, dans les champs, pour garder leurs troupeaux qui sont leur seule richesse. Équipés d’un bâton, ils sont vêtus d’habits simples qui les protègent un peu du froid de la nuit. « Dans leurs milieux, raconte Benoit XVI, les bergers étaient méprisés ; ils étaient considérés comme peu fiables et, au tribunal, ils n’étaient pas admis comme témoins. Mais qui étaient-ils en réalité ? Ils n’étaient certainement pas de grands saints, si par ce terme nous entendons des personnes de vertu héroïque. C’étaient des âmes simples. L’Évangile met en lumière une caractéristique qui, par la suite, dans les paroles de Jésus, aura un rôle important : c’étaient des veilleurs. Cela vaut avant tout dans le sens extérieur : de nuit, ils veillaient auprès de leurs moutons. Mais cela vaut aussi dans un sens plus profond : ils étaient disponibles à la parole de Dieu. Leur vie n’était pas fermée sur elle-même ; leur cœur était ouvert. D’une certaine façon, au plus profond, ils L’attendaient. Leur vigilance était disponibilité – disponibilité à écouter, disponibilité à se mettre en route ; elle était une attente de la lumière qui leur indiquerait le chemin. »

Quelle raison auraient-ils de se réjouir ? s’est interrogé le Pape. « En effet, ce « Nouveau-Né ne changera certainement pas leur condition de pauvreté et de marginalisation. ( …) Mais la foi les aide à reconnaître ce « nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une crèche’, comme le ‘signe’ de l’accomplissement des promesses de Dieu pour tous les hommes ‘qu’il aime’ (Lc 2,12.14) pour eux-mêmes ! ».

Une affaire de sagesse du cœur

Une invitation nous est faite que l’on soit enfant ou adulte : sans attendre, que le temps passe, essayons dès aujourd’hui d’être des humbles bergers de notre temps, témoins ardents de la miséricorde, de la tendresse et de la bonté de Dieu envers tous les hommes.

Nous pouvons aussi penser au Roi Salomon, et à cet épisode de la Bible dans le Livre des Rois, il demande au Seigneur : Donne-moi, je t’en prie, un cœur plein de jugement pour discerner entre le bien et le mal… Le récit biblique continue : « Cette demande plut au Seigneur. Dieu lui dit : Puisque tu as demandé cela et que tu n’as pas demandé pour toi une longue vie, que tu n’as pas demandé pour toi la richesse, que tu n’as pas demandé la mort de tes ennemis, mais que tu as demandé le discernement pour gouverner avec droiture, voici, j’agis selon tes paroles : je te donne un cœur sage et perspicace… »

Les bergers dans la nuit de Noël ont suivi la sagesse de leur cœur et ont entamé leur voyage jusqu’à la crèche.

Gardons donc notre cœur ouvert, un cœur sage et perspicace, la méditation et la prière peuvent nous aider et nous donner du souffle. Faisons en sorte de pouvoir devenir des porteurs actifs de Paix, de justice et de solidarité. En ACE, les enfants nous montrent bien souvent le chemin. Faisons leur confiance !


« Prier spontanément,
sans même le savoir,
comme l’oiseau qui chante
ou le fleuve qui coule,
parce que tu es là,
Esprit qui fait couler
ta grâce dans nos coeurs,
Esprit qui fait chanter
l’âme que tu habites.

Prier spontanément,
à l’occasion des signes
de tant d’évènements
qui nous parlent d’en haut;
à l’occasion des joies
qui réchauffent soudain
nos engourdissements;
à l’occasion des peines
qui frappent nos journées
et nous font réfléchir
à notre destinée.

Prier spontanément,
sans aucune occasion,
en toute gratuité,
comme tu le suggères,
dans le don d’un amour
heureux de s’exprimer. »

(Jean Galot)

Pour cette 3ème semaine de l’Avent,

l’ACE invite les enfants et leurs familles …

À ouvrir chaque jour une fenêtre du calendrier de l’Avent
Chaque jour un mot fort lié à Noël révèle ses secrets.


Téléchargez les fiches PDF !

Les commentaires sont clos.