Première communion et baptême : un chemin original vers les sacrements catholiques

Parmi ses missions auprès des enfants, l’ACE est un lieu de première annonce de l’Évangile. Les clubs s’adressent à tous les enfants, y compris ceux qui ne viennent pas de familles chrétiennes pratiquantes. Il y a quelques jours, plusieurs enfants qui vont en club ACE ont fait leur première communion ou même leur baptême. Dans la Drôme ou dans les Hautes-Pyrénées, des enfants se sont préparés ces derniers mois à recevoir le baptême ou à communier pour la première fois.

Dans les Hautes-Pyrénées, le relais ACE porte du fruit 

Dans les Hautes-Pyrénées, l’initiative « Relais ACE », lancée en 2019 par les membres du bureau, fait suite à la formation nationale en 2018, au « C » de l’ACE.

Maïté Etchalus, Présidente de l’AD65 précise : « Ce projet pilote répond aux attentes de notre Eglise et de notre mission de baptisés. Nous sommes partis des attentes des parents et de leurs enfants en club. La ressaisie de vie est la base de nos orientations.

Les parents parlent :

« J’ai la foi mais je n’ai pas besoin d’aller à la messe… », « A la messe on ne comprend rien, mon fils ne veut plus y aller… », « Je crois qu’il y a quelque chose dans l’au-delà. La vie continue après la vie sur terre. Je ressens la proximité des défunts de ma famille… », « Nous voulons que nos enfants reçoivent une éducation chrétienne mais autrement que celle que nous avons reçue. C’était trop ennuyeux… »

Les responsables témoignent de leur adhésion à la foi, poussés à avancer :

« Mon adhésion au Christ est issue de rencontres, de témoins, de temps de ressourcement, … » 

« Jésus est mon guide. Sa parole nourrit ma vie. La société ne peut répondre à toute mes interrogations, Dieu Lui est le garant de mon épanouissement… »

« Ma foi est une prise de risque, mes convictions peuvent néanmoins se nourrir, évoluer mais ne disparaîtront pas, mon baptême m’a envoyé sur le chemin pour vivre ma foi sur le terrain… »

Les objectifs du relais ACE répondent aux besoins des enfants et des parents :

  • Faire connaître ou redécouvrir le sens des fêtes chrétiennes et la richesse de la Parole de Dieu. Dieu parle, agit dans le monde d’aujourd’hui.
  • Permettre la rencontre de témoins avançant à la suite de Jésus qui est leur chemin.
  • Être un tremplin pour créer des lieux d’échanges menant à agir, un lieu de conversion personnelle.
  • L’ACE (Club ou Relais), lieu de première annonce et de proposition et d’accompagnement aux sacrements est, par sa pédagogie, différente et complémentaire de la catéchèse. L’ACE crée des liens avec les paroisses dans les doyennés du diocèse.

Les fruits du relais ACE :

Le 13 Mai 2021, jour de l’Ascension, Clément, du club « Les Aventuriers », a reçu le Baptême qu’il attendait depuis 4 ans. Ses copains l’ont bien accompagné dans la préparation. Encouragés, Matys, Noa, Illan et Ethan ont voulu recevoir leur première communion. 

Le vécu dans les clubs et le témoignage des enfants, motivent les demandes de baptême : « Récemment, Zoé, du club « Les Supers Héros », m’a demandé à être baptisée et à connaître la vie de « ce Jésus » ! »

Dans la Drôme, quatre enfants font leur première communion et un autre fait sa deuxième étape vers le baptême. 

Première communion

Le 29 Mai dernier avait lieu le Rassemblement des clubs de la Drôme. A cette occasion, quatre enfants du Royans ont fait leur première communion ainsi que deux adultes. 

Pierre, Matthieu, Jade et Blanche ont communié pour la première fois. « Les filles et les garçons étant d’âges différents, il y a eu deux préparationsAvec les garçons, plus jeunes, j’ai utilisé le livret Communion ACE 26. Avec les filles, je suis partie de leurs questions pour adapter le livret . L’actualité ne nous a pas rendu la tâche de la préparation facile… Nous sommes tout de même parvenus à nous rencontrer !» raconte MarieC Ferlin qui ne compte pas ses heures de préparation pour faire de leur journée de communion un moment inoubliable. « Pour chacun de ces quatre communiants, je prépare un livret personnel dans lequel je retrace leur vie de club qui remonte, pour certains, à 2015… Je garde précieusement les photos des clubs pour pouvoir les utiliser pour ce genre de projet. » 

C’est un chemin peu banal qui a guidé Blanche pour préparer sa communion. Invitée par ses copines à participer au club il y a quelques années, elle y est restée depuis et a souhaité faire sa communion. MarieC se réjouit qu’elle ait trouvé à l’ACE un chemin qui lui corresponde : « Il faut être très large dans ce que l’on propose et que enfants et parents se sentent libres de choisir ce dans quoi ils se sentent le mieux. C’est aussi parce qu’à l’ACE il y a des communions ou des baptêmes que les enfants peuvent découvrir les sacrements et en avoir envie. »

Première communion

 

MarieC Ferlin, une des organisateurs de cette journée “Rassemblement 26”, explique : «Nous avions tous vraiment envie de nous rassembler. Notre dernière rencontre datait de février 2020 ! Nous avons voulu montrer qu’il y a eu l’époque COVID et ses 3 confinements et que finalement nous avions accompli plein de projets ! Ce fut un des temps forts de cette journée ! Au-delà de la célébration et de ces premières communions autre temps fort, nous avons fait le bilan de ces 2 année . Les enfants ont réalisé et matérialisé qu’ils étaient comme des brebis qui ont besoin d’avoir un berger pour que leur club puisse être “Meilleur qu’hier”!

« Cette journée fut une bonne occasion de faire du lien avec les activités nationales comme le Grand débat et la nouvelle résolution. Cela permet de réaliser vraiment qu’on est un mouvement et “+ fort ensemble” ! Les enfants y sont très sensibles, ils se sentent plus importants. » 

Les commentaires sont clos.