« L’ACE est une bouffée d’oxygène dans ma mission d’Eglise ! »

Portrait de Mélanie Vergé : mission d'église

Mélanie Vergé est assistante laïque en pastorale pour le diocèse de Metz depuis 3 ans. Il y a quelques mois, elle a répondu oui à la proposition de s’occuper de l’ACE dans sa mission d’église.
Elle est aujourd’hui responsable de deux clubs qu’elle a créés : le Club des crapauds de l’école Notre-Dame de Peltre (57) et le club des Smileys de Sailly-Âchatel (57).

Originaire de Reims, Mélanie Vergé, mariée et maman de deux enfants, suit depuis 3 ans des études de théologie à l’Institut Catholique de Lorraine (l’Institut Saint Nicolas – ISN) un enseignement rattaché avec l’accord de Rome à l’institut catholique de Paris dans le but d’obtenir un DUER (Diplôme universitaire de l’enseignement religieux). Mélanie est déjà titulaire d’un BIPER (brevet interdiocésain de pédagogie religieuse) et d’un CIPER (certificat interdiocésain de pédagogie et d’enseignement religieux). En tant qu’assistante laïque en pastorale pour le diocèse de Metz et intervenante en enseignement religieux, Mélanie nous confiait qu’ : « En janvier dernier, j’ai ressenti le besoin de m’investir dans un nouveau projet et l’on m’a proposé une mission pour l’ACE en me disant : « Maintenant que l’on te connaît Mélanie, on pense que l’ACE va te plaire ! »  En effet, les premières séances de clubs avec les enfants ont révélé une évidence : avec l’ACE je m’épanouis beaucoup. C’est pour moi une grande joie, de beaux moments de partage et une bouffée d’oxygène dans ma mission d’Eglise, un nouvel élan. Chaque séance de club apporte quelque chose de nouveau. Je me laisse complétement porter par ce que les enfants ont envie de faire, de découvrir… »

Engagée à l’école Notre-Dame comme présidente de l’APEL, Mélanie a récemment suggéré à la direction d’y monter un club ACE. Sa proposition rejoignait le souhait de l’école de proposer une activité extra-scolaire. Ainsi, huit enfants âgés de 6 à 9 ans se retrouvent régulièrement sur le temps de midi, après le déjeuner. « Dans cette école, la pédagogie des neurosciences a toute sa place, je m’inclus donc dans la même dynamique en entourant les enfants de bienveillance afin que chacun se sente bien en respectant leurs rythmes, et leurs différences. Pour la première séance nous avons fait connaissance les uns et les autres en partant du thème de la nature avec les propositions de l’ACE nationale. Les enfants avaient envie de découvrir les éléments de la nature notamment le vent, car c’est un sujet qu’ils ont étudié à l’école. Côté activité, nous avons réalisé un carillon, un planeur, fait une séance de cerf-volant pour allier concrètement nos découvertes. Ce thème nous a permis de faire par étapes le parallèle entre le vent que nous ne voyons pas mais qui nous entoure, qui est présent et le côté spirituel de l’Esprit Saint que nous ne voyons pas non plus mais qui est présent et qui nous porte ! » témoigne Mélanie pour qui les activités de l’ACE permettent un début d’évangélisation. « La foi chrétienne, je la saupoudre en apportant un point de vue chrétien et je la ramène à un texte biblique lorsque l’occasion se présente. J’apprécie dans ce que propose l’ACE d’avoir cette autonomie qui permet une liberté d’action, mais de pouvoir si nous le souhaitons s’appuyer sur des fiches techniques ou des parcours proposés par l’ACE national tel que le chemin de carême que nous avons suivi. Je m’appuie également sur les revues Ricochet et Vitamine ainsi que les petits carnets de l’ACE. »

En plus de ce club au sein de l’école, Mélanie a créé un autre club à Sailly-Âchatel où elle réside. « Nous y faisons comme activité : « On cogite, on discute ». Nous avons parlé de la ruche et du travail des abeilles. « Nous aussi, nous sommes des abeilles ! » C’était intéressant de voir comment les enfants transposaient la vie des abeilles dans la leur à travers leurs propres missions d’enfant. Par ailleurs, nous avons un projet « Cathédrale » pour lequel nous avons été sollicités par la pastorale du tourisme sur le thème de la création et des beautés de la nature. Pour ce projet tous les enfants des clubs ACE du diocèse de Metz ont participé activement pour réaliser des fleurs, des fruits, des insectes qui orneront une trentaine d’arbres en carton dans le déambulatoire de la Cathédrale de Metz. Ce projet rassemble la pastorale des migrants, CCFD terre solidaire, Caritas et l’ACE. Il nous a permis plusieurs portes d’entrées pédagogiques pour parler des beautés du monde, de sa préservation et pour faire des découvertes. Nous verrons le fruit de ce travail collectif à l’inauguration de la « nuit des cathédrales ».

Un exemple d’activité de club : la réalisation d’un « bouquet de fleurs autrement ».

Par ailleurs, cela a permis à Mélanie de faire vivre la fête des mères autrement avec un bouquet d’amour à planter. « Nous avons réalisé pour ce bouquet de fleur des cœurs à planter. En séance, nous avons réalisé de la colle à base de farine, enduit du papier de soie, disposer des graines de fleur sur le papier. Après un temps de séchage nous avons découpé ce papier en forme de cœur et à l’occasion d’une sortie au parc, nous avons ramassé des branches de bois que nous avons rassemblé en bouquets auxquels nous y avons accroché nos cœurs en guirlande.  Ce bouquet de fleur autrement, je l’ai appelé « semer l’amour » car les enfants l’ont réalisé de tout leur cœur, ils les ont offert avec des yeux qui pétillent, et il a été planté en famille afin d’observer l’évolution de leur plantation ».

Les commentaires sont clos.