Pâques, Victoire de la Vie

« Christus Vivit ! Le Christ est vivant » Par sa lettre adressée aux jeunes, le pape François nous rappelle le cœur de la Foi Chrétienne. C’est ce que nous célébrons à Pâques à travers le mystère de la mort et de la résurrection du Christ.
Que la tristesse de ce temps se change en joie ! Ce n’est pas facile à voir avec ce confinement, et ce drame de notre temps, mais nous vous invitons à vivre ce temps Pascal comme une véritable libération intérieure, un retour à l’essentiel, une vie nouvelle avec le Christ Ressuscité.

Une pandémie source de solidarité et d’unité…

Il est surprenant de voir depuis le confinement, comment cette pandémie du coronavirus est devenue source de solidarité et d’unité. Je vois que cette épreuve, vient révéler du positif, une prise de conscience de l’humanité : qu’elle est fragile, vulnérable, a peur de la mort, comme Jésus qui a connu des angoisses lors de sa Passion. Jésus nous rejoint et nous fait comprendre que le prochain, chaque personne, notre voisin, les plus fragiles, les anciens, les malades, les familles, les médecins, les chercheurs, les agriculteurs, le personnel soignant, le personnel de ménage, les caissières, les enseignants sont précieux, ont de la valeur et que nous pouvons bâtir ensemble.

Invités à revenir à l’essentiel, re-susciter la vie…

Le mal, ce virus, n’a pas le dernier mot. Dieu est plus puissant que cette pandémie ! Nous sommes invités à ne plus courir, à moins de stress, à prendre du temps, à revenir à l’essentiel, à la fraternité humaine et cela avec le Christ. En Lui, la Vie, l’Amour et le Don de Dieu ont gagné et sont plus forts que la violence, l’injustice et la mort. Pâques c’est la victoire de la Vie ! Croire en la Résurrection du Christ c’est être entraîné à porter un regard nouveau sur la vie des Hommes, et servir cette vie à la manière de Jésus. Il n’a cessé de poser des gestes qui sauvent, qui remettent debout, qui redonnent une place, qui donnent et pardonnent, qui suscitent et re-suscitent la vie de ceux qu’Il rencontre.

Devenir meilleur qu’hier…

Certains d’entre nous disent que nous n’avons jamais autant communiqué. Nous sommes capables de nous redécouvrir solidaires les uns des autres, attentifs à ceux qui sont à côtés de nous. Nous redécouvrons la valeur d’être homme et femme, enfant. Nous souffrons de ne pas nous réunir, de ne pas nous embrasser, et ne pas être à côté de ceux qui souffrent, mais tous ces manques nous font découvrir que Dieu nous a créé pour la vie et non pour la mort, la relation avec Lui et nos semblables.

Alors restons connectés au Ressuscité pour devenir meilleur qu’hier !

Que le Christ Ressuscité, que nous fêterons d’une façon toute particulière cette année, nous apporte Paix, Espérance, Réconfort et Courage. Belle et Sainte Fête de Pâques à tous.

L’équipe d’aumônerie, Isabelle Goupillon et P. Aurélien de Boussiers

Les commentaires sont clos.