Les enfants des Hautes-Pyrénées construisent une cabane

A l’origine, il y a trois copains qui ont trouvé une cabane près de leur quartier. Matys, Noa et Mathys décident de se lancer dans la rénovation de la bicoque : une pointe par-ci, un fil de fer par-là, quelques coups de marteau… Jusqu’à ce que surgisse le propriétaire furieux de cette intrusion qui les fait prendre leurs jambes à leur cou pour aller se réfugier au plus vite chez Maïté, leur responsable de club. Les enfants ont eu vraiment peur. « Le Monsieur a crié très fort, c’est tout juste s’il ne nous a pas frappés ! » s’exclame Noa.

Le mercredi suivant, le club des Aventuriers se réunit et reparle de la mésaventure. Après en avoir discuté et avoir tenté de comprendre les raisons de la colère du Monsieur, Maïté propose aux enfants d’aller s’excuser pour le dérangement. Les trois garçons prennent alors leur courage à deux mains et ensemble parviennent à formuler des excuses pour demander pardon au propriétaire de la cabane : « On ne savait pas que cette cabane était à vous, Monsieur ! », explique Matys. Mathys, lui, se tient à l’écart et observe. Le Monsieur qui est un policier en retraite explique les lois de propriété aux enfants et finit par en rire avec eux : « Je vous pardonne ! Mais ne recommencez pas ! ».

Reste que le projet de cabane n’a pas abouti et qu’il trotte encore dans la tête des enfants… Maïté propose alors de chercher un nouveau lieu pour démarrer une nouvelle construction à partir d’éléments naturels ou biodégradables. Pour cela, elle fait appel à Jacky, propriétaire d’un refuge dans les bois. Son chien, Morito, une grosse boule de poils, sera vite adopté par la troupe !

C’est ainsi que les Aventuriers organisent une grande journée de bricolage à laquelle ils invitent les copains d’Argelès du club de la Colombe, en sommeil depuis le confinement mais qui ne demande qu’à redémarrer. Isabelle, la permanente ACE, appelle quelques parents et le tour est joué : Matys, Noa, Mathys, Clément, Nell, Chloé, Soren et Illan s’équipent d’outils, de bottes, préparent un pique-nique et partent à l’aventure accompagnés d’Isabelle et de Maïté.

A la fin de la journée, les enfants sont comblés, la cabane est montée et de nouveaux projets habitent les enfants ! Bravo à eux !

Les commentaires sont clos.