Activités de l’ACE : Les intelligences multiples pour le développement de tous les enfants

La théorie des Intelligences multiples a été développée par le psychologue américain Howard Gardner il y a une vingtaine d’années. Éclairante sur la manière des enfants d’apprendre à l’école, elle l’est aussi pour toujours mieux proposer aux enfants des activités ludiques et extra-scolaires aux enfants. Le panel des activités de l’ACE fait appel aux différents types d’intelligence et rejoint ainsi chaque enfant.

Selon la théorie des intelligences multiples de Gardner, les personnes ont plusieurs façons différentes de traiter l’information, et ces traitements de l’information sont relativement indépendants les uns des autres. En 1999, dans son ouvrage Intelligence reframed : multiple intelligence for the 21st century, Howard Gardner a identifié huit intelligences : les intelligences verbo-linguistiques, logico-mathématiques, musicales, spatiales, corporelles ou kinesthésiques, interpersonnelles, intra-personnelles et naturalistes. La connaissance des intelligences des enfants peut les aider à prendre une orientation professionnelle qui leur correspond. Par exemple, pour les métiers manuels, il sera le plus souvent plus aisé à une personne de pratiquer un métier manuel comme plombier ou coiffeur si celle-ci a développé son intelligence kinesthésique, c’est-à-dire son intelligence du geste.

Si chaque personne a trois ou quatre intelligences dites préférentielles, c’est-à-dire plus développées que les autres, il est important de stimuler toutes les façons de traiter l’information. Parmi les activités proposées en club et durant les camps de l’ACE, nous en avons retenu certaines pour illustrer les types d’intelligence auxquels elles font appel.

Voici les différents types d’intelligences :

L’intelligence visuo-spatiale

C’est une intelligence liée à la représentation visuelle du temps et de l’espace. On reconnait cette intelligence chez les personnes qui regardent une carte avant de faire un trajet et qui n’ont plus besoin de la consulter une fois en voiture ! Cette intelligence se manifeste également chez tous ceux qui, pour apprendre, aiment faire des schémas, des tableaux, ou des cartes mentales… et qui conçoivent des plans comme les architectes par exemple.

Activités à l’ACE : jeux d’orientation et jeux de piste, jeu du memory, coloriage, découpage, origami.

L’intelligence musicale et rythmique

Cette intelligence a trait au sens du rythme, à la sonorité. Elle permet de composer des chansons, chanter, jouer d’un instrument, battre le rythme avec des maracas… retenir les airs et paroles des chansons

Activités à l’ACE : écriture de chansons, chants, jouer d’un instrument, relever le défi du clip de la chanson de l’ACE

L’intelligence verbale et linguistique

C’est souvent une intelligence préférentielle chez les personnes qui aiment lire des livres et écrire des discours, développer un argumentaire en parlant comme le font les avocats.

Jeux de mots, écrire des poèmes, débattre, écrire dans un journal…

Activités à l’ACE : rédiger des plaidoyers ou des articles, faire un exposé, raconter des histoires… en lire aux autres, participer au Grand débat de l’ACE.

L’intelligence logico-mathématique

C’est l’intelligence du raisonnement logique. Elle donne la capacité de résoudre des problèmes en faisant appel à la logique. Cette intelligence permet de manipuler des chiffres, de chercher les causes et les conséquences d’un phénomène.

Activités de l’ACE : Énigmes, jeux de logique, jeux de carte (réussites ou autres)…

L’intelligence corporelle ou intelligence kinesthésique

C’est l’intelligence du geste. Elle permet d’utiliser son corps de façon coordonnée et d’être adroit dans ses gestes. Elle domine souvent chez les personnes qui ont un développement moteur important. Ces personnes peuvent apprendre en faisant des gestes. Par exemple, la méthode de lecture Jean-qui-rit associe un geste à l’apprentissage de chaque lettre. Cette méthode rejoint bien les enfants qui ont une intelligence kinesthésique développée. Côté métiers, c’est l’intelligence utilisée par les infirmières, les bricoleurs, les mimes…

Activités à l’ACE : Chorégraphies et danse, jeux de mimes, bricolage, sport, activités manuelles…(exemple de bricolage : le cerf-volant)

L’intelligence naturaliste

C’est l’intelligence qui permet de comprendre le fonctionnement de la Création, c’est-à-dire de l’environnement naturel et des animaux. Les personnes qui développent particulièrement cette intelligence aiment la faune, la flore et l’astronomie et cherchent à comprendre comment tout cela fonctionne. C’est aussi l’intelligence de ceux qui cultivent avec talent un jardin potager.

Activités à l’ACE : herbiers, collection de pierres ou de coquillages – ramassage de déchets dans la nature – conception de jardins participatifs… fabrication d’une mangeoire pour oiseaux , contempler la nature

Dans un registre différent, trois intelligences s’ajoutent :

L’intelligence interpersonnelle

Elle donne la capacité de comprendre les personnes en relation avec les autres. Elle permet de collaborer avec les autres, de les aider, de partager. Les personnes qui ont développé cette intelligence ont un « bon relationnel ».

Activités à l’ACE : préparer un projet en groupe, organiser un événement… Jeu des droits de l’enfant

L’intelligence intra personnelle

L’intelligence intra personnelle concerne l’aptitude à se connaître, à se représenter sa personne, ses actions et à utiliser cela. Le développement d’une vie intérieure fait appel à cette intelligence.

Activités à l’ACE : la météo intérieure, temps de vie intérieure, méditation, établir la « carte de ses qualités »

L’intelligence existentielle

L’intelligence existentielle permet de s’interroger sur la mort et le sens de la vie. Elle rejoint l’intuition naturelle de se demander d’où l’on vient et où l’on va.

Activités de l’ACE : tous les temps spirituels comme les célébrations ou les recollections, les temps de partage et de découverte du christianisme.

Les commentaires sont clos.