Les bienfaits de la relaxation

Longtemps considérée comme superflue, la pratique de la relaxation s’avère pourtant bénéfique pour trouver un équilibre serein de vie. Elle permet, en particulier aux enfants, d’améliorer leurs capacités d’attention et la qualité de leurs apprentissages. Et même si les enfants débordent d’énergie, ils ont pourtant besoin de moments de calme.

Contrairement à un adolescent ou à un adulte, un enfant aura des difficultés à se détendre en étant passif, en ne faisant rien. C’est pourquoi il faut lui permettre d’engager son corps dans cette relaxation grâce à des exercices de respiration, des étirements, en lui demandant de se concentrer sur une tâche précise : un coloriage par exemple.

Les enfants ne sont pas égaux face à leurs capacités à se concentrer, à pouvoir se poser. Il faut donc toujours être attentif à ne pas contraindre et imposer le moment de calme. Si vous sentez qu’un enfant n’est pas en capacité de se calmer, proposez-lui de s’écarter du groupe et expliquez-lui ce qui lui arrive : son cœur qui s’emballe, son besoin de bouger qui est nécessaire à sa construction et proposez-lui de serrer fort ses poings puis de les relâcher. Après l’avoir fait plusieurs fois, soit il a réussi à canaliser son énergie et il peut rejoindre le groupe, soit ce n’est vraiment pas possible, alors proposez-lui d’aller courir ou sauter dans un autre lieu que celui de la relaxation de ses camarades.

Concernant les adolescents, c’est différent.

Ils sont en capacité de pouvoir tout mettre en off, téléphone portable compris, et se poser immobile pour mieux ressentir leurs émotions, mieux être en conscience avec leur présent. C’est pourquoi vous pouvez leur proposer de s’installer confortablement, d’écouter une musique douce et de se concentrer sur ce qu’ils entendent, sur leur respiration, sur les douleurs de leur corps et d’accepter tout cela, simplement accepter. Il ne faut évidemment pas que l’expérience dure trop longtemps et il est nécessaire qu’elle respecte aussi leur faculté à entrer dans la démarche.

Ne forcez jamais, persévérez dans la proposition ! C’est en pratiquant que la relaxation devient plus facile et naturelle.

Les commentaires sont clos.