L’ACE à Gennevilliers, Cité du Luth

C’est une question, posée par deux bénévoles en mars 2018, lors d’une rencontre paroissiale qui a remis au goût du jour le projet de fondation de clubs ACE sur la ville :

« Que deviendront les enfants des familles qui ne sont pas prêtes pour le retour à l’ancien rythme scolaire ? » « Les moyens financiers pour les centres de loisirs et l’inscription par Internet ne sont pas à la portée de toutes les familles… ».

Face à ce constat, des souvenirs d’ACE partagés par beaucoup de personnes présentes ont émergé, qu’elles aient été en club à Dakar, au Cameroun, au Bénin, ou sur la ville et cela a relancé la fondation de clubs. Gennevilliers est une ville populaire, elle est un carrefour où des populations de tous pays et de tous milieux se retrouvent et vivent ensemble.

Action Catholique à Gennevilliers
Extrait de Gen Mag, le Magazine de Gennevilliers – Sept. 2018.

Mireille D. mère de famille et Sr Marie-Françoise de la communauté Saint Vincent de Paul ont souhaité s’engager aux côtés de Michel Besse, prêtre de la Mission de France récemment arrivé sur la ville. En quelques mois, à l’occasion de la fête paroissiale, à la sortie des messes, et lors du Forum des Associations, tous trois ont proposé de faire connaître aux enfants du quartier et à leurs familles, l’association dénommée ACE – Cœurs Vaillants – Âmes Vaillantes dans les Hauts-de-Seine, notamment par le biais de jeux.

À la rencontre de l’ACE

Deux rencontres avec goûters ont été organisées en octobre au centre Aimé Césaire du Luth et au centre des Grésillons rassemblant de nombreuses familles, les enfants ayant invité largement leurs copains !

Avec l’appui de bénévoles, mais aussi celui d’agents municipaux et en particulier de l’adjointe au Maire chargée de la Vie Associative, l’association a obtenu de pouvoir disposer d’une salle au sein des centres sociaux des quartiers du Luth et des Grésillons : un lieu ouvert garantissant l’accueil d’enfants de tous horizons car tel est le projet associatif du mouvement.

En novembre, une douzaine d’enfants des quartiers du Luth des Grésillons ont vendu les calendriers 2019 pour financer les activités de leur club et leurs abonnements aux revues. Ils ont « appelé » trois grandes sœurs lycéennes qui ont accepté d’être animatrices dont le projet est de passer le BAFA grâce à l’ACE.

En décembre, 9 jeunes et adultes bénévoles ont participé à Issy-les-Moulineaux à la rencontre nationale portant sur le projet du mouvement, témoignant de leur dynamisme au service des enfants.

Les commentaires sont clos.