Des Fripounets de l’ACE 43 nous racontent leur mini-camp

Les mini camps sont des courts séjours qui permettent aux enfants de vivre au sein d’un groupe, sans leur famille et dans un lieu différent de ceux qu’ils connaissent. L’ACE 43 a organisé des mini-camps à Saint-Georges-Lagricol pendant les vacances de février 2019. Temps de jeu et de partage, découverte d’un village et apprentissage des services ont permis aux enfants de changer de cadre et d’apprendre à vivre avec les autres.

Camps ACE 43

Pendant les vacances de Février, l’Action Catholique des Enfants proposait des mini camps à Saint-Georges-Lagricol au « gîte du bon accueil ». C’est sous le soleil que se sont retrouvés les Fripounets 8 -11 ans les 19 et 20 février et les Triolos 12-15 ans les 21 et 22 février. Les jeunes ont animé des temps de veillée et de jeux. Tous ont participé. Ils ont également fait le défi de la solidarité en équipe un dessin, une recette, un poème, une chanson.

Toutes les activités étaient teintées de solidarité : les services, les règles de vie, les jeux, le ciné débat, la relecture, le bricolage… En effet, les enfants entendent communiquer leurs idées à la Fédération nationale de l’ACE afin qu’elles trouvent leur place dans le livre qui rassemblera tous les défis de la solidarité. 

Les Fripounets nous racontent leur mini-camp

fripounets ace 43

14 Fripounets ont participé à ce mini camp : Gloria, Sylvain, Solène, Mattia, Gaël, Aws, Noélie, Timothée, Matthieu, Céline, Jeanne, Mariam, Clémence, Aurela. Ces Fripounets étaient accompagnés par 6 adultes : Florence, Agnès, Emilie, Marianne, Constance, Coralie. Pendant ces deux jours du camp, le thème développé était celui de la solidarité.

Les Fripounets se sont livrés à un jeu de présentation pour faire connaissance 

« Dès l’arrivée, chacun a pu écrire son nom sur un papier et a porté ce papier à son cou sous forme d’une chainette. Assis en cercle, il était ensuite question que chacun écrive sa présentation sans que son voisin  ne l’aperçoive. Dans cette présentation, il fallait remplir la grille de questions suivantes : – Où habite-t-on ? – Dire son loisir préféré – Relever un trait de son physique. Ce travail ainsi fait était rassemblé dans un panier.

Ensuite, Agnès, comme animatrice, devait tirer au sort les papiers dans le panier et devait les lire. A la lecture de chaque papier, tous étaient invités à écrire sur une ardoise le nom de la personne concernée; c’était intéressant, car la plupart de Fripounets étaient venus pour la première fois. Ce jeu nous a ainsi permis de mieux nous connaître les uns les autres. Enfin, la 

Une répartition en trois équipes de services pour le bon fonctionnement et la réussite du camp

Cette répartition en équipes de services a eu l’avantage de permettre à chacun de donner le meilleur de lui-même dans la réussite du camp. Comme pour certains, ce fut la première fois qu’ils réalisaient ces différentes tâches. Dans chaque équipe, une adulte supervisait les tâches et assuraient l’encadrement. 

Les 3 équipes (les capitaines d’action, les gribouillons, les jeux amis) s’occupaient chacune de l’animation des repas, de la vaisselle et de mettre le couvert et balayer.

Tous les participants logeaient au gîte du Bon Accueil.

Comment se présentait ce gite du bon accueil ? Il y avait : la salle de séjour, la cuisine, la plonge, les chambres, la salle de bain, le sanitaire, extérieur …

Le but de la visite a permis à chaque équipe de mettre par écrit les règles de vie à respecter par tous : ce que l’on devrait faire et ce que l’on ne devrait pas faire ; chacun était invité à signer ces règles. Puis, celles-ci étaient collées au mur.

Des règles pour bien vivre ensemble durant le mini-camp

Camps fripounets ace 43

En quoi consistaient ces règles ? Il s’agissait notamment d’économiser l’eau, de respecter les matériels, de trier les déchets, de ne pas toucher les matériels dangereux, de ne pas jouer avec les courses, de ne pas faire des bêtises sans la surveillance des adultes, de ne pas crier dans la salle, de ne pas monter sur les tables, de ne pas jouer avec les couverts, d’être polis, de ne pas gaspiller la nourriture, de manger à sa faim, de ne pas crier, de ne pas faire le mauvais perdant, de ne pas manger dans la chambre, de ne pas réveiller les autres, de tirer la chasse lorsqu’on va dans la toilette, de ne pas se bagarrer.  On peut chuchoter, mais surtout respecter le sommeil des autres, ne pas sauter sur les lits, ne pas courir dans les escaliers, manger correctement, faire connaissance avec tout le monde, se défouler, jouer avec tout le monde, discuter avec tout le monde, pas faire du mal aux autres, respecter la zone de jeux limités, ne pas laisser les autres seul, faire attention aux voisins …

Des moments de loisirs pour vivre un temps de partage et de gratuité

Chacun avait amené des jeux : Ariol, jungle speed, Uno, Twister, Echec, foot Ball, éperviers, jeux des chaises avec la musique… Nous jouons ensemble à certains jeux et certains se retrouvait librement dans les différents groupes pour jouer avec d’autres.

L’atelier des Coquillages et des perles a permis à chacun de faire selon son choix ; chacun était invité à rentrer avec son activité à la maison. 

Défi de la solidarité : Chaque équipe était invitée à faire un dessin qui symbolise la solidarité : un globe terrestre ; un arc-en-ciel, une église, les paroles : sourire, consoler, amis, camarade, aider, respecter, confiance, fraternité, s’éclater, liberté, partage. Nous allons l’envoyer au National.

Le jeu de l’ange gardien pour prêter encore plus attention à une personne en particulier.

L’équipe de l’animation à table nous a présenté le jeu de l’Ange Gardien : chacun avait tiré le prénom d’une personne dans un panier durant les repas. La personne qui avait tiré le prénom d’un autre devrait porter plus attention et à la fin de repas, on devrait savoir qui était le gardien de l’autre. Ce fut un temps de détente.

Atelier Cuisine Nous avons 3 groupes pour faire les repas. Le premier groupe préparait l’entrée avec les quiches aux champions et jambons. Le deuxième groupe le plat principal ; avec la viande, de la semoule et légumes. Le troisième groupe le dessert : recette Crumble aux pommes et poires au four. 

Soirée récréative : Chaque équipe avait préparé un scénette mimée ; on devait imiter soit une personne soit un animal. Un écrivain, un policier, un skieur, un pompier, une vache, un enseignant, un paysan, un cheval, une boule de neige, boire… 

Après chaque scénette ; nous écoutons des musiques projection sur le grand écran. Avec des belles paroles : savoir vivre ensemble, nous sommes tous différents de culture, de pays ; L’union fait la force ; Et c’est l’amitié qui gagne ; les enfantastiques chantent de mon école solidaire… qui ne se ressemble pas s’assemble … Nous avons regardé les activités de l’année dernière faites par les enfants de l’ACE eux-mêmes sur le défi de l’Amitié.

Pour terminer le mini-camp, nous avons tous récité la prière : « Ouvre mes oreilles et mon cœur à Ta parole. »

Relecture du camp : les enfants, témoignent de ce qu’ils ont vécu durant leur mini-camp

« C’est super, bien ce mini camp ; tout le monde joue dans la salle, et fait quelque chose pour les besoins de tous. »

Solène 8 ans

« Je trouve très bien, très intéressant, on a assez discuté ; pour nous, un moyen de faire des amis. »

Mattia 9 ans

« On apprend beaucoup de choses en venant ici, l’ambiance est bonne. »

Sylvain 10 ans

« Ce n’est pas la première moi que je viens au camp ; c’est bien parce qu’on rencontre des nouveaux amis ; et quand on a des amis on ne pas toute seul. »

Noélie 10 ans

« Je suis très contente de voir une chambre, j’aime trop chanter, danser, manger ; contente de voir mes copines. »

Mariam 8 ans

« J’ai apprécié l’atelier cuisine car je n’en avais jamais fait à la maison ! »

« Le jeu des cubes, on est resté avec les gens de notre équipe, on les a découverts. Nos cubes ils n’étaient pas super, il y a des inégalités dans le monde derrière ce jeu ça nous disait un message. »

Juliette 11 ans 

« J’ai aimé le film Iqbal qui gagnait de l’argent pour son frère, il a pu sauver les autres. »

Aristid 14 ans

« J’ai apprécié les jeux d’hier sur éperviers, nous étions plus collectifs, par contre, nous n’étions pas ensemble en jouant au foot, certains ont refusé de jouer. »

Mattia 9 ans

« Je n’ai pas apprécié la nuit, car certains faisaient des bruits. »

Gloria 10 ans

« La Bible c’est les petits secrets de Dieu »

Juliette 11 ans

« Ce n’est pas la première fois que je viens au camp ; c’est bien parce qu’on rencontre des nouveaux amis ; et quand on a des amis on n’est pas toute seule. »

Noélie 10 ans

« J’aime bien la relecture pour dire ce qui va ou ne va pas. Moi je trouve que ça va. »

Mattia 9 ans 

« J’ai eu beaucoup de nouveaux amis, j’ai fait de nouvelles connaissances.»

Matthieu 10 ans

Les commentaires sont clos.