Les enfants de l’ACE d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan ont campé à Saint-Malo

Les enfants de différents clubs ACE se sont retrouvés au Village des jeunes de Keriadenn à Saint-Malo en juillet dernier. Deux camps sous tente (un pour les 7 à 10 ans et un pour les ados de 11 à 14 ans) ont rassemblé des enfants du Morbihan et de l’Ille-et-Vilaine. Plage, jeux d’extérieur et activités nautiques se sont bien conjugués avec les temps spirituels, comme l’ACE en a le secret…

Camp ACE à Saint Malo
Avec le groupe Ado pour faire du char à voile dans la baie du Mont Saint-Michel 

Keriadenn est un lieu d’accueil appartenant au diocèse de Rennes, Dol et Saint-Malo et géré par Silo, l’association de la Pastorale des jeunes. Il se trouve sur la propriété de la communauté des Sœurs des Saints Cœurs de Jésus et Marie à Saint-Malo. Une vingtaine d’enfants et ados s’y sont retrouvés pour deux camps d’une semaine chacun. 

Laurent Garric, directeur des deux camps

Au programme dans ce cadre à deux pas de le mer : Activités culturelles et sportives, veillées, temps pour Dieu… « Les enfants se connaissaient déjà et il y avait une très bonne ambiance entre eux, ce qui est vraiment un plus dans le cadre de l’animation. » témoigne Laurent Garric, directeur des deux camps.

Laurent Garric a 24 ans et est étudiant pour devenir conseiller en économie sociale familiale. Titulaire du BAFA depuis six ans, il a dirigé les deux camps successifs de l’ACE qui ont eu en juillet à Keriadenn. « J’ai commencé à animer dans une école à Rennes sur les temps périscolaires et de récréation. Ensuite, j’ai animé différentes colonies, deux avec des enfants handicapés avec un les éclaireurs et éclaireuses de France, et deux avec Telligo avec des ados en Angleterre. J’ai également animé un chantier de jeunes international avec des enfants de différents pays d’Europe, de 15 à 18 ans, du côté de Bordeaux. J’ai aussi fait un chantier international avec des adultes, dans l’animation toujours. Pour ce camp ACE à Saint-Malo, j’étais pour la première fois directeur. »

Ces deux camps, riches en activités nautiques, a aussi donné de la place aux temps de réflexion et spirituels avec la venue d’un prêtre pour la célébration de catéchistes. « Les sorties à Cobac parc et au char à voile ont été très appréciées à chaque fois. Par chance, le beau temps a été au rendez-vous durant les deux semaines de camp, ce qui a permis d’aller à la plage de nombreuses fois et de se baigner. Les enfants aiment aussi les temps libres, les activités organisées comme les olympiades, les grands jeux… ils aiment particulièrement les veillées car malgré les journées chargées ils ne sont pas forcément fatigués… et, pour finir le camp en beauté le feu de camp avec la traditionnelle boom… » conclut Laurent qui a apprécié la présence et la compétence de l’équipe d’encadrement et de l’équipe cuisine ! 

Les commentaires sont clos.