Carême 2020 • Semaine du pardon

Carême 2020

Du 15 au mars c’est la semaine du pardon

Quelques mots sur l’évangile du 3éme dimanche de carême

Jésus traverse avec ses amis une contrée sèche, assez désertique et brûlée par le soleil. L’eau y est rare. Jésus, fatigué, s’assied près d’un puits. Une femme vient pour puiser de l’eau ; c’est une habitante de cette région : une Samaritaine.

Semaine du pardon - Carême 2020

C’est le puits et l’eau qui font se rencontrer vraiment Jésus et la Samaritaine. Elle est surprise qu’un étranger comme Jésus lui adresse la parole car il parle à quelqu’un de la région ; cela ne se fait pas et il parle à une femme ; cela se fait encore moins. De plus, il lui demande un service « donne-moi à boire ». Alors un dialogue s’installe entre eux et l’on comprend que la Samaritaine et Jésus ne parlent pas de la même eau. Elle pense à l’eau qui permet d’étancher la soif, lui parle de l’eau comme étant la Parole de Dieu. Jésus veut signifier la soif de connaître Dieu. « L’eau vive » c’est l’amour de Dieu pour chacun de nous et Jésus invite à boire de cette eau. Il invite à puiser à la source en quelque sorte. Pour trouver cette eau, il est nécessaire d’entendre et de suivre la parole de Dieu et ses commandements.


Vie de Sainte

Sainte Bernadette

Sainte Bernadette

(1844 – 1879)

L’évangile de la Samaritaine nous parle d’eau : l’eau qui étanche la soif et rafraîchit mais aussi l’eau qui donne vie. L’eau qui lave les souillures, qui lave du péché (l’eau du baptême) et qui guérit.

L’eau, il en est question dans la vie de Bernadette Soubirous, la sainte dont nous découvrons la vie cette semaine.


Le puits de l’eau vive

But : Se rendre compte de ses propres soifs

Matériel : Un grand verre d’eau ou un vase – Des morceaux de papiers – Des stylos

Nombre de joueurs : Seul ou à plusieurs

Déroulement

1. Pose-toi la question de tes soifs dans la vie, tes attentes profondes. Elles peuvent être personnelles (soif d’avoir plus confiance en moi, de connaître un nouveau pays, de retrouver des amis après un déménagement…) ou bien collectives (soif d’une justice pour tous, soif de nouvelles amitiés, soif d’un monde plus beau…).

2. Note tes soifs, tes attentes sur ces petits bouts de papier. Ne définis pas de nombre dans ta tête, il peut y en avoir des tas, comme très peu. Puis dépose-les au fur et à mesure dans le récipient. Pendant ce temps de réflexion, tu peux mettre une musique douce. Si vous êtes plusieurs, placez-vous en rond et mettez le récipient au milieu du cercle.

3. Toujours si vous êtes plusieurs, un volontaire peut se proposer pour lire lentement et à voix haute chacun des papiers. À chaque fois, vous essaierez de trouver qui peut vous aider à assouvir votre soif un parent, un copain, un adulte en qui on a confiance, des associations… Ainsi vous découvrez quelles sont les eaux vives de vos vies.

4. Dans un dernier temps, si vous le souhaitez, vous pouvez partager ce que vous avez ressenti durant ce moment de pause.


Semaine de la confiance - Carême 2020

Rendez-vous dimanche 22 mars 2020 !
Découvrez la vie d’un Saint et une nouvelle activité à partager.

Les commentaires sont clos.