Ascension et Pentecôte

Au terme du temps liturgique de Pâques viennent les fêtes de l’Ascension et de la Pentecôte.

©Paris-Musées ecole de Palekh

L’Ascension marque le passage du « temps de Jésus sur Terre » au « temps de l’Église. »
Comme le dit si bien notre cher Pape François : « le Cénacle nous rappelle la naissance de la nouvelle famille, l’Église, notre sainte Mère l’Eglise, constituée par Jésus Ressuscité. Une famille qui a une Mère, la Vierge Marie. Les familles chrétiennes appartiennent à cette grande famille, et trouvent en elle lumière et force pour marcher et se renouveler, à travers les peines et les épreuves de la vie. A cette grande famille sont invités tous les enfants de Dieu de tout peuple et de toute langue, tous frères et enfants de l’unique Père qui est dans les cieux ; tous sont appelés à faire partie de cette grande famille. »

Jésus monte au Ciel rejoindre son Père. Invisible désormais aux yeux de ses disciples et aux nôtres. Il sera présent autrement. Jésus part en laissant « une feuille de route » aux Apôtres, certes courte mais claire : être ses témoins !

Mission impossible ? Non, puisque Jésus promet :

d’être avec eux, tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

©phil-thep

Comme pour les disciples après la Résurrection, il nous faut apprendre à reconnaître le Christ présent autrement.

Pour être ses témoins, Jésus ne nous laisse pas orphelins. Il envoie une force, l’Esprit Saint, pour nous accompagner. C’est cet Esprit Saint que reçoivent les Apôtres, cinquante jours après Pâques, à la Pentecôte. La force de l’Esprit Saint leur permet de partir annoncer la Bonne Nouvelle, de répandre et faire grandir l’Église, c’est-à-dire l’assemblée, ceux que Dieu rassemble et qui se rassemble pour Dieu.
A la Pentecôte, 50 jours après la résurrection, c’est la naissance de l’Église comme Famille.

© James Coleman

Jésus est vivant dans le souffle de la Pentecôte qui remplit les disciples de l’Esprit Saint, vivant dans la foi de ceux qui rejoignent les Apôtres et se font baptiser, vivant dans les groupes des premiers chrétiens qui partagent le pain, vivant aujourd’hui dans les signes qui marquent notre vie… A nous de les chercher, de les trouver et de les donner !

Aujourd’hui, on nous demande quelquefois : « Où est-il votre Dieu ? ». Il est présent en chacun de nous et particulièrement dans le petit, le pauvre. Notre mission : être témoins de l’Amour de Dieu, sortir de nos peurs et de nos enfermements ! Rendre visible avec l’Esprit Saint son apparente absence car nous sommes ses mains, son cœur, sa bouche….

Les commentaires sont clos.