L’Activité de juillet • Le relais des bombes à eau

Activité enfant de Juillet - ACE

Apprendre à coopérer.

Coopérer, c’est œuvrer avec les autres.

Il existe un lien d’interdépendance entre les hommes comme entre les peuples.

Chaque personne est le maillon d’une chaîne de solidarité. Le Club ACE est un espace où l’on noue des liens fraternels et où l’on découvre l’importance de collaborer. L’enfant apprend à faire avec les autres, notamment par des jeux d’équipe et de coopération.


Le relais des bombes à eau

But : Faire preuve de confiance et de dextérité !

Âge : À partir de 6 ans
Durée : 20 minutes
Nombre de participants : 12 minimum

Matériel :

  • Des ballons de baudruche de différentes couleurs
  • Des maillots de bain ou de quoi se changer

Préparation :

Déterminer le nombre d’équipes et leur nombre de joueurs et 4 étapes de parcours.

Chaque équipe dispose de 4 bombes de même couleur (ballons remplis d’eau).

Chaque équipe détermine son lanceur et son receveur. Les lanceurs se placent sur la ligne des lanceurs et les receveurs en face sur la première ligne du parcours.

Déroulement :

1. Au signal du meneur, le lanceur de l’équipe A envoie la première bombe à eau.
Le receveur attrape la bombe sans qu’elle n’éclate, il avance au point 2 du parcours.
Le receveur attrape la bombe qui éclate : il n’est pas autorisé à rejoindre le point 2.
Le lanceur ne rattrape pas la bombe, le receveur ne passe pas au point 2.
Un autre receveur de l’équipe prend la place du receveur qui n’a pas pu passer à l’étape suivante.

2. Puis c’est au tour de l’équipe B puis au tour de l’équipe C, etc.

3. Tant qu’il reste des bombes à eau, le jeu se poursuit dans le but d’atteindre la dernière étape du parcours. L’équipe qui est parvenue au bout du parcours remporte la manche.

A la fin du parcours, à nombre de lancers identiques, on compte le nombre de bombes qu’il leur reste.

On cogite, on discute

As-tu apprécié ce jeu ? As-tu réussi à te concentrer pour lancer ou recevoir la bombe à eau ? Comment ton équipe s’est-elle motivée ?

Les commentaires sont clos.