Activité Brico Rigolo – Les poissons d’avril bienveillants

Avec ces petits poissons en papier, transmet de la bonne humeur le 1er avril ! Partage des mots doux et encourage tes proches à avoir confiance en eux.


L’Activité

Matériel :

  • Du papier de différentes couleurs
  • Un crayon à papier
  • Des feutres
  • Une paire de ciseaux
  • Du ruban adhésif

Déroulement :

  1. Dessine la silhouette d’un poisson ou bien imprime un patron que tu auras trouvé sur Internet.
  2. Colore-le, rends-le beau !
  3. Écris le message que tu souhaites faire passer au dos de ton poisson :
    ✅ Tu es une belle personne
    ✅ Tu es exceptionnel
    ✅ Tu es unique
    ✅ Tu es superbe
    ✅ Tu es incroyable

4. Mets un peu de scotch au dos du poisson pour pouvoir le coller dans le dos de quelqu’un.

5.Tu n’as plus qu’à surprendre tes proches et tes amis en plaçant discrètement un petit poisson dans leur dos.

Variante :

Tu peux aussi écrire des défis bienveillants au dos de tes poissons :

✅ Va faire un câlin à la personne de ton choix.
✅ Va raconter une blague à papa.
✅ …


On cogite, on discute :

Quelles ont été la réaction des personnes lorsqu’ils ont découvert ton poisson d’avril bienveillant ? T’ont-ils exprimé ce qu’ils ont ressenti ou bien as-tu pu lire leur expression sur leur visage ?

Le sais-tu ?

Pourquoi fait-on des blagues le 1er avril ?

Jusqu’en 1564, l’année commençait le 1er avril. Mais cette année-là, en France, le roi Charles IX décida de modifier le calendrier pour faire commencer l’année le 1er janvier. Donc le 1er janvier 1565 tout le monde se souhaita une bonne année, se fit des cadeaux, se donna des étrennes. Selon la légende beaucoup de gens eurent du mal à s’habituer à ce nouveau calendrier et certains étourdis continuèrent donc à s’offrir des cadeaux et des étrennes le 1er Avril. Pour se moquer d’eux, certains profitèrent de l’occasion pour raconter des histoires pour rire et remettre de faux poissons correspondant à la fin du carême. Ainsi naquit la coutume du poisson d’avril, le jour des fous, le jour de ceux qui n’acceptent pas la réalité ou la voient autrement.

Il existe d’autres hypothèses expliquant cette habitude, d’autant plus que le 1er avril est fêté dans d’autres pays…

Pourquoi un poisson ?

Plusieurs hypothèses s’offrent à nous. La première, comme racontée plus haut, serait liée au Carême, période pour les chrétiens de jeûne alimentaire et donc d’absence de poisson durant 40 jours. La seconde, serait que dans différents pays, le 1er avril serait le jour d’ouverture de la pêche ou celui de sa fermeture, pour respecter la période de reproduction des poissons. Pour se moquer des pêcheurs car la pêche était très abondante ou nulle, une tradition populaire voulait qu’on leur accroche un hareng dans le dos. Comme ils ne s’en rendaient pas compte tout de suite, les poissons devenaient alors de plus en plus gluant et sentaient très mauvais au fil de la journée. Beurk !

> Cette activité est extraite du carnet + de 30 activités citoyennes et solidaires  – commandable en ligne dans la boutique de l’ACE

Les commentaires sont clos.