Ouverture de la rencontre internationale du MIDADE


MIDADE - Mouvement international d'apostolat des enfants

La rencontre internationale du MIDADE démarre à Rome ce lundi 29 avril. Elle se terminera le 6 mai. Ce mouvement international rassemble une quarantaine d’associations d’éducation populaire sœurs de l’ACE. L’ACE sera représentée par Chantal Viard, Marie-Julie Subervie et le Père Denis Durand. Ils apporteront leurs contributions pour aider les enfants, partout dans le monde, à devenir acteurs d’un monde meilleur.

Qu’est ce que le MIDADE ?

Le MIDADE est le rassemblement des Actions catholiques des enfants œuvrant avec la pédagogie du jeu dans les milieux populaires. Il rassemble des associations d’Europe (5), d’Asie (2), d’Amérique du Sud, des Antilles, du Québec, d’Afrique (14), d’Amérique du Sud (5) et du Moyen-Orient (4).

L’association fondatrice du MIDADE est l’ACE, à l’époque où elle s’appelait encore Cœurs vaillants et âmes vaillantes. A partir de 1937, les Cœurs vaillants et âmes vaillantes rassemblent de nombreux enfants en France. Dans cet élan, des clubs vont se développer dans les colonies françaises de l’époque. Dans les années 1940, une douzaine d’associations existent en dehors de la métropole.

En 1962, un premier rassemblement a lieu à Paris avec l’ensemble des associations sœurs de l’ACE puis le second rassemblement international de 1966 à Rome donnera lieu à la création du MIDADE, reconnu en 1972 comme Organisation internationale catholique par le Vatican. Par la suite, l’existence du Midade a facilité la création de nouvelles associations dans des pays où un mouvement d’apostolat des enfants n’existait pas.

Si les différentes associations œuvrent dans le sens d’une plus grande considération des enfants et d’un plus grand respect des Droits de l’enfant, les problématiques varient selon les pays : les violences faites aux filles à l’Île-Maurice, la guerre en Syrie, les droits des enfants en Afrique…

Lors de cette nouvelle rencontre internationale du MIDADE, le Père Denis Durand, aumônier national de l’ACE, apportera notamment son témoignage sur l’accompagnement spirituel des enfants.

Les commentaires sont clos.