Et si on s’écoutait ?

« Je rêve que chacun se mette en mouvement avec la CNV pour cultiver l’écoute et l’amour de l’autre, pour avancer dans la paix en soi, vers une société pacifiée, solidaire et coopérative. »

Françoise Massieu, Présidente de l’ACNV

Et si on s’écoutait ? C’est la question qu’ont souhaité creuser les membres de l’ACE, du MRJC et du CMR le 2 février dernier à l’occasion d’une journée de formation organisée par la Mission rurale de l’Orne.
Ils étaient 45 venus de quatre coins du diocèse pour parler d’écoute et écouter les participants parler de leurs pratiques en la matière. Dominique Vidal, un intervenant spécialisé en communication non-violente venu de l’association ACNV a introduit les participants au thème de la journée : « Chut… écoute ton cœur, tes proches, ta planète ! ».
A travers des mises en situation interactives, il leur a permis de repérer dans leur propre quotidien leurs capacité d’écoute et de s’intéresser aux contenus écoutés.

Jacques Vidal a souligné l’importance de prendre une minute pour soi dans la journée pour être à l’écoute de son propre état. Prendre le temps… une injonction qui n’est pas sans rappeler une résolution passée des enfants qui les a marqués durablement ! Prendre le temps par exemple de poser la simple question devenue politesse « Ca va ? » et de s’intéresser à la réponse pour qu’elle soit source de discussion authentique. Prendre le temps d’y répondre avec sincérité aussi, que ce soit au bureau, en paroisse ou en famille.

Après avoir écouté attentivement les mamies conteuses venues pour l’occasion, après avoir participé à différents ateliers, et afin de témoigner de ces beaux échanges, les artisans d’écoute du jour ont été invités à fabriquer de grandes oreilles qui seront pour eux à l’avenir un rappel de la nécessité de rester à l’écoute !

Les commentaires sont clos.