Espérance • 25 décembre

Pour rencontrer quelqu’un, ne faut-il pas lui parler ? Pour Jésus c’est pareil, il faut lui parler
librement, lui raconter ce qui se passe dans vos familles, à l’école, dans la rue, ce qui vous rend
heureux ou vous attriste. Cela s’appelle prier.

(Pape François)

Les bergers regardent dormir l’enfant qui vient sauver tous les hommes.


 

Tu es mon ami, toi mon Dieu qui donne la vie et me rend heureux.
(Lilia, 10 ans)


 

Le panier à rêves

Découpe soigneusement le panier à rêves. Colle les arêtes pour former le cube.
Écris ou dessine sur un petit papier ce que tu souhaites très fort pour ce Noël, ce que tu rêves pour ceux que tu aimes ou ceux que tu ne  connais pas, ce que tu souhaites pour tes amis, pour la planète… pour dire bienvenue à cet enfant de Noël, signe de paix.
Plie ton papier secret et place le dans le panier à rêves, tout près de Jésus dans la crèche.

Joyeux Noël !

 

Calendrier de l'avent Jour 25

Tu peux relire l’histoire de la naissance de Jésus et de la fête de Noël depuis son début

Le prophète Isaïe apporte une très grande espérance au peuple :
« un jour viendra un Sauveur, un enfant qui donnera à tous la joie et la paix et qui éclairera toute la terre de son amour.
Le peuple attend cet enfant promis par Dieu. Ce sera lui le Messie ».
Marie grandit à Nazareth. Tout le monde l’admire. Depuis peu de temps, elle est fiancée avec Joseph le charpentier. Il est de la famille du roi  David. Un jour, l’ange Gabriel est envoyé à Marie : « Je te salue Marie. Dieu t’a choisie pour être la mère du Messie, celui qui vient sur la terre pour aimer tous les hommes ». Marie est très étonnée. Elle ne comprend pas. Alors, l’ange lui dit : « N’aie pas peur. Bientôt tu auras un enfant. Tu l’appelleras Jésus ». Et Marie dit oui.
Joseph fait un rêve. Il entend la voix de l’ange : « N’aie pas peur de prendre Marie pour épouse. Elle va donner naissance à un fils. Tu l’appelleras Jésus ». Et Joseph le fait.
En hâte, Marie se rend chez sa cousine Elisabeth qui est enceinte elle aussi. Le bébé s’appellera Jean. Au bout du chemin, Marie voit sa cousine. Elle court se jeter dans ses bras. Le bébé d’Elisabeth tressaille en son ventre. « Bravo Marie dit Elisabeth. Tu portes un bébé merveilleux ». Marie sourit : « Oui. Mon cœur est plein de joie. Je chante les merveilles de Dieu pour cet enfant qui va naitre ». Marie reste avec Elisabeth pour préparer la naissance de leurs enfants. De retour chez elle, Marie est accueillie avec joie par Joseph.
L’empereur des romains décide un grand recensement pour compter tous les habitants de la terre. Joseph et Marie se mettent en route vers Bethléem, le pays de la famille de Joseph. Or, le jour de la naissance de l’enfant approche et Marie est très fatiguée par le long voyage. À Bethléem, Joseph frappe à toutes les portes pour trouver une chambre. Joseph demande aux membres de sa famille et à ses amis où séjourner… Mais il n’y a plus de place pour eux nulle part.
Marie et Joseph sont fatigués, tristes et désemparés mais ils gardent confiance. On leur propose une étable.
Marie et Joseph se mettent à l’abri dans l’étable. Tout près, dans les champs, des bergers veillent pour garder leurs troupeaux de moutons. Les bergers voient soudain une grande lumière.
Cette nuit-là, dans l’étable, l’enfant naît. Marie l’emmaillote et le couche dans la mangeoire des animaux.
Les bergers entendent la voix d’un ange : « Un bébé extraordinaire vient de naître. C’est lui le Messie, l’envoyé de Dieu.
Allez le voir. Vous le trouverez couché dans une mangeoire ».
Dans la crèche, les bergers trouvent Jésus. Émerveillés, ils tombent à genoux.
Les bergers regardent dormir l’enfant qui vient sauver tous les hommes.

 

Bonne fête de Noël !

Les commentaires sont clos.