Les camps du Maine et Loire vus par Alice, nouvelle permanente

Quelques semaines seulement après avoir obtenu son diplôme d’éducatrice de jeunes enfants, Alice Foulonneau a pris la suite en septembre de Marina Véron comme permanente de l’association départementale de l’ACE du Maine et Loire. L’ACE, elle est tombée dedans quand elle était toute petite : dès le CP, elle intégrait déjà son premier club de perlins et depuis, elle n’a jamais quitté le mouvement. Après avoir été longtemps responsable puis membre du comité départemental, c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle a accepté cette nouvelle mission dans laquelle elle espère avoir l’occasion de transmettre à son tour aux bénévoles les valeurs de l’ACE qu’elle a elle-même reçues et qui l’ont nourrie. Elle nous fait aujourd’hui un récit insolite des camps d’été.

« Il était une fois, une majestueuse forêt perdue dans la campagne jallaisienne. En ces lieux, une équipe de 6 jeunes animateurs, la tête chargée de rêve et d’idéaux, ont posé leurs bagages, le mardi 11 août, pour deux semaines sous toiles de tentes. Deux jours plus tard, une joyeuse bande de 25 petits lutins débarque pour découvrir l’épatant univers de la forêt de ROBADIDON et partir à la rencontre des habitants de cette dernière. Après avoir pris le temps de faire connaissance, la vie du camp s’organise doucement. Et ce ne sont pas les averses qui ont empêché nos jeunes lutins de vivre de grands jeux tous ensemble et de partager des temps forts de la vie quotidienne.

Armé de corde bleu, de bois et d’huile de coude, un groupe d’enfant est parti construire une somptueuse cabane, refuge de simplicité tandis que d’autres ont préféré jouer les aventuriers en partant explorer la forêt pour revenir les jambes griffées par les ronces. Mais pas d’inquiétude car, comme nous le rappelle Rémi (10 ans) :

« si on revient de camp sans blessure, c’est qu’on ne s’est pas amusé ! ».

Fatigués mais heureux, les Perlins et Fripounets sont retournés dans leurs familles après trois jours, des souvenirs plein la tête et des rêves plein la casquette. La fin d’une belle aventure pour les plus jeunes de l’ACE, mais le début d’une nouvelle pour les grands…

En effet, le lundi 17 août, c’est au tour des 24 Triolos et Top Ados de découvrir ou redécouvrir (pour la plupart) le campement. Dès le début, ils font la connaissance de drôles de personnages habitant les alentours de la forêt de ROBADIDON. Durant toute la semaine, à travers des temps de jeux, de veillées et de réflexion, ces mystérieux habitants ont dévoilé aux jeunes leurs personnalités atypiques ainsi que les intérêts qu’ils défendent autour de la forêt. 17h00 sonne l’heure du conseil des jeunes. Nos grands de l’ACE peuvent ainsi s’exercer à la démocratie participative en établissant ensemble le planning du lendemain. Consensus, prise d’initiative, écoute et débat sont au rendez-vous.

Doucement, la fin de la semaine arrive avec la chaleur du soleil. L’intemporelle « veillée chamallows » se met en place. C’est l’heure de chanter, danser et dévoiler ses talents de musiciens autour du feu. Vendredi, dernier réveil, les traits sont tirés mais les sourires sont bien présents. Le temps de la relecture arrive pour se remémorer ensemble les bons comme les mauvais souvenirs du camp. Il est temps de sortir notre bouquin car comme le souligne Mathurin (12 ans) 

« le camp c’est comme un livre, on le relit ».

C’est au contact de cette majestueuse forêt qu’enfants, jeunes, animateurs et cuisiniers ont pu construire ensemble et réfléchir à un avenir en espérant être meilleurs qu’hier.

A l’année prochaine ! »

Les commentaires sont clos.