Gagner en bienveillance par la formation

Lors du Conseil national des enfants des 23 et 24 février 2019 à Issy-les-Moulineaux (dpt 92), les adultes accompagnateurs des délégués régionaux ont bénéficié d’une formation sur la bientraitance.

famille

Une vingtaine de personnes (parents, responsables de club, membres de comités départementaux et permanents) ont répondu présents à la proposition faite par l’ACE de venir écouter une psychologue clinicienne. Tous souhaitaient en savoir davantage sur comment développer une posture « d’adulte bienveillant » vis-à-vis des enfants dont ils s’occupent.

Au programme de cette formation, rythmée par les apports théoriques et pratiques d’une psychologue clinicienne, des vidéos et des jeux de rôle ont permis d’apprendre la définition et les caractéristiques de la bientraitance, de mieux comprendre la psychologie des enfants d’aujourd’hui avec une approche par la gestion des émotions et de recevoir quelques points de repère pour adopter une « posture bienveillante ».

Cette formation a permis aux participants de  mesurer à quel point la façon dont les adultes parlent et se comportent influence irrémédiablement la façon dont les enfants vont se développer aux plans affectif, intellectuel, personnel et social.

En effet, ce qui parait n’être que de mineures nuances de langage ou d’attitude a en réalité de réelles conséquences constructives ou dévastatrices sur les enfants lorsqu’elles sont répétitives.

L’écoute, le respect et la compassion restent des clés pour faciliter l’expression des enfants et mieux comprendre leur ressenti. Traiter les enfants comme des êtres à part entière dès leur plus jeune âge s’apprend et se met en pratique au fil du temps et des situations vécues.

Tendre à la bienveillance, c’est une vraie prise de conscience, sincère et engagée. C’est accepter d’abandonner certains réflexes langagiers ou comportementaux habituels pour en adopter de nouveaux, plus propices à l’épanouissement des enfants. Car la finalité, c’est bien de les faire grandir et de les aider à s’épanouir.

Les commentaires sont clos.