Avril : « J’ai le DROIT de bien manger »

« Il y a de la place pour tous sur la terre : la famille humaine tout entière doit y trouver les ressources nécessaires pour vivre correctement grâce à la nature elle-même, don de Dieu à ses enfants, et par l’effort de son travail et de sa créativité. »

(Pape Benoit XVI, encyclique Caritas in veritate, 2009)

Bien manger, voire manger tout court !

Dans la CIDE, l’article 27 stipule clairement que l’État est tenu d’aider les parents ou les personnes qui ont la charge de l’enfant à permettre à ce dernier d’accéder à l’alimentation, au même titre que « le vêtement et le logement ». Une recommandation qui pourrait sembler évidente et qui a pourtant beaucoup de sens dans un monde où un enfant de moins de 5 ans meurt de faim toutes les 11 secondes, soit plus de 3 millions chaque année.

A ce chiffre effrayant vient s’ajouter celui de la malnutrition dont souffrent 795 millions d’individus (soit une personne sur 9), dont 154,8 millions d’enfants de moins de 5 ans. Si l’essentiel d’entre eux vivent sur d’autres continents, il ne faut pas croire que les enfants français sont épargnés pour autant. En octobre 2016, un collectif a publié un manifeste de lutte contre la dénutrition en France. « Quand on est malade, notre corps a besoin d’énergie, faute de quoi la maladie peut être fatale. Aujourd’hui en France, ce sont a minima 2 millions d’enfants, d’adolescents, d’adultes atteints de maladies chroniques ou aiguës et de personnes âgées qui souffrent de dénutrition. »

Un droit qui reste à défendre donc !

Et l’ACE dans tout ça ?

En club ou en paroisse, avec leurs copains, les enfants montent des actions collectives pour préserver leur environnement et faire de notre maison commune un lieu pour tous. Avec nos partenaires, et notamment le CCFD-Terre Solidaire avec des opérations comme Bouge ta planète, nous sommes attachés à sensibiliser les enfants de l’ACE à la lutte contre la faim dans le monde, pour une juste répartition des richesses et, à leur portée directe, contre le gaspillage alimentaire quand on sait que, chaque année, sur les 4 milliards de tonnes d’aliments produits, presque 2 milliards ne parviennent jamais dans une assiette et les Français à eux seuls jettent 20 kilos de nourriture chacun !

 

Goûter équitable : le droit de bien manger

L’ACTIVITÉ du mois

>>>> Le goûter équitable

Ce goûter permet d’expérimenter le partage et l’importance de la répartition des richesses.

Emballez les différents éléments du goûter dans des car tons ou avec du papier opaque. Les gâteaux avec les gâteaux, les boissons avec les boissons, les verres avec les verres… Installez les enfants en petits groupes.
Distribuez aux petits groupes les différents colis. Les gâteaux à un groupe, les boissons à un autre et ainsi de suite.
Faites ouvrir les paquets délicatement à chaque groupe. Invitez-les à observer ce qu’ils ont reçu.

Les enfants doivent trouver une solution pour partager afin que personne ne manque de quoi que ce soit.

 

>>> Le Matériel

des gâteaux • des boissons • des verres • des bonbons • des cartons ou du papier opaque (pour emballer les goûters) • des paniers ou bacs (pour disposer le surplus).


> Retrouvez chacun des mois de l’année et les jeux et activités qui les composent sur notre calendrier 2018, en vente dans notre boutique.

Les commentaires sont clos.