S’engager avec sérieux ne veut pas dire sans s’amuser

s’engager avec sérieux ne veut pas dire sans s’amuser

Comment accompagner des enfants dans leurs souhaits d’actions avec et pour d’autres ?

Pas toujours facile d’allier autonomie des enfants et le fait de les sécuriser pour éviter l’échec et donc de la déception. En tant qu’adulte, nous sommes des “barrières de sécurité” pour les enfants : nous sommes présents pour les protéger sans les gêner dans leur course. Ils ont envie de s’investir avec et pour d’autres ? À nous de chercher à les comprendre et à leur permettre de mettre en mots le “pourquoi” et le “pour qui”.
Viendront ensuite, le “comment” et le “avec qui ”.

Pour leur faciliter la démarche sans pour autant faire à leur place, on peut les diriger vers des personnes de nos réseaux professionnels, amicaux, associatifs pour se renseigner, les épauler et les inviter à penser à tout, tant les moyens humains que ceux matériels et financiers.

Bien sûr, il faut penser le tout de manière ludique.


s'engager avec et pour d'autres

En effet, le fait que les enfants souhaite s’engager dans un projet sérieux, n’implique pas que sa conception ne sera pas drôle et amusante.
Il faut penser l’avancée du projet dans sa globalité et penser des techniques d’animation qui permettront une implication à la fois intellectuelle et physique car les enfants ont besoin de bouger, de chahuter, de rire.

Carnet des 30 activités citoyennes et solidaires de l'ACE

Pour cela, il existe des manuels décrivant des techniques d’accompagnement, comme les petits carnets édités par l’ACE et destinés aux enfants + de 30 activités pour comprendre et agir en citoyen, et + de 30 activités citoyennes et solidaires récemment paru.

Nous vous invitons à vous en inspirer et à le proposer aux enfants qui souhaitent s’engager dans un projet !


Marie-Julie SUBERVIE - ACE

Par Marie-Julie SUBERVIE

Les commentaires sont clos.