Saint François d’Assise, gardien de la création

Francois d'Assises sur une fresque de Cimabue dans la basilique d'Assise
Francois d’Assise sur une fresque de Cimabue dans la basilique d’Assise

A l’occasion de la Fête de saint François d’Assise, saint patron de notre pape et gardien de la création, nous vous proposons cette prière pour que nous prenions soin de la nature comme de toutes les personnes humaines, surtout les pauvres.


O Seigneur, apprends-nous à prendre soin de toute la Création,
protéger toute vie et partager les fruits de la terre.

Apprends-nous à partager notre travail humain avec nos frères et sœurs,
surtout avec les pauvres et les personnes dans le besoin.

Accorde-nous de rester fidèle à ton Évangile
à offrir avec joie à notre société dans différents pays à travers le continent
l’horizon d’un avenir meilleur
rempli de justice, de paix, d’amour et de beauté.

Amen.


Qui est saint François d’Assise ?

Francois d'Assise prêchant aux oiseaux par Giotto
Francois d’Assise prêchant aux oiseaux par Giotto

Né en 1182, saint François d’Assise est canonisé en 1228 par le pape Grégoire IX. En 1979, saint Jean Paul II a fait de cet amoureux de la nature le saint patron de l’écologie.

De l’amour pour le Christ naît l’amour envers les personnes et également envers toutes les créatures de Dieu. Voilà un autre trait caractéristique de la spiritualité de François : le sens de la fraternité universelle et l’amour pour la création, qui lui inspira le célèbre Cantique des créatures. C’est un message très actuel. Comme je l’ai rappelé dans ma récente encyclique Caritas in veritate, seul un développement qui respecte la création et qui n’endommage pas l’environnement pourra être durable (cf. nn. 48-52), et dans le Message pour la Journée mondiale de la paix de cette année, j’ai souligné que l’édification d’une paix solide est également liée au respect de la création. François nous rappelle que dans la création se déploient la sagesse et la bienveillance du Créateur. Il comprend la nature précisément comme un langage dans lequel Dieu parle avec nous, dans lequel la réalité devient transparente et où nous pouvons parler de Dieu et avec Dieu.

Source : Audience générale de Benoit XVI du 27 janvier 2010

Les commentaires sont clos.