34e Journée mondiale du refus de la misère le 17 octobre

LOGO Journée Mondiale du Refus de la Misère

Le 17 octobre, ce sera la Journée mondiale du refus de la misère. C’est une initiative de l’association ATD Quart monde lancée il y a 34 ans. En effet, la misère est un fléau contre lequel l’humanité doit lutter sans cesse. C’est une occasion de sensibiliser les enfants aux problèmes actuels qui laissent dans des situations de vie bien difficiles de trop nombreuses personnes partout sur la Terre. 


A l’origine de la Journée mondiale du refus de la misère, l’association ATD Quart-Monde fondée par le Père Joseph Wresinski (1917-1988)


Né d’un père polonais et d’une mère espagnole, le 12 février 1917, l’enfant Joseph Wresinski grandit dans un foyer très pauvre à Angers, France. Devenu prêtre, il rejoindra en 1956 un camp de nombreuses familles sans-logis en région parisienne. 

« Ce n’est pas tellement de nourriture, de vêtements qu’avaient besoin tous ces gens, mais de dignité, de ne plus dépendre du bon vouloir des autres. »

témoigne le Père Wresinski. Une chapelle, un atelier pour les jeunes et les adultes, une laverie, un salon d’esthétique pour les femmes vont être réalisés peu à peu.

C’est à cette époque que le père Joseph créé l’association « Aide à Toute Détresse » (ATD). Selon lui « La misère est l’oeuvre des hommes, seuls les hommes peuvent la détruire. » C’est cela que rappelle le Pape François qui soutient la Journée mondiale du refus de la misère : « La misère n’est pas une fatalité : elle a des causes qui doivent être reconnues et supprimées, pour honorer la dignité de beaucoup de nos frères et sœurs, à l’exemple des saints. »

Quelques mois plus tard, le 17 octobre 1987, à Paris, répondant à l’appel du père Joseph Wresinski, plus de 100 000 personnes expriment la nécessité de s’unir faire reculer la misère. « Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré ».

Ce rassemblement a institué le 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère. Cette journée a été reconnue officiellement par les Nations Unies le 22 décembre 1992.

RV au Champ-de-Mars à Paris le 17 octobre 2019

Les 40 associations, Mouvements et syndicats du Comité 17 Octobre vous invitent au temps officiel de la Journée mondiale du refus de la misère, le jeudi 17 octobre au Kiosque à Musique du Champ-de-Mars à Paris (Plateau Joffre, Paris 7eme, Métro Ecole Militaire).

30 ans après la Convention internationale des droits de l’enfant, 3 millions d’enfants vivent encore sous le seuil de pauvreté en France. Cette année, la Journée mondiale du refus de la misère rendra hommage au combat de celles et ceux qui se battent pour que leurs droits soient respectés.

Tout au long de la journée, de 9h à 17h, des élèves de classes de primaire parisiennes et franciliennes seront accueilli·e·s sur le Champs-de-Mars pour les Jeux Droits’lympiques, un parcours ludique et pédagogique permettra aux enfants de s’exprimer autour de leurs droits.

Les commentaires sont clos.