Haute-Loire : Timothée raconte son camp des Copains du monde

Timothée a 10 ans, il connait l’ACE depuis qu’il est tout petit parce que sa maman Emilie anime des clubs avec Maryline, animatrice pastorale, et Sœur Marianne depuis 5 ans sur Brives Charensac et Saint Germain Laprade.

Avec ses copains, ils se retrouvent une à deux fois par mois le samedi matin à la maison paroissiale pour vivre ensemble de chouettes aventures. Mais ce que Timothée aime par-dessus tout, ce sont les camps ! Il nous raconte le dernier…

Cet été, j’ai participé à mon deuxième camp, sans compter tous les mini-camps en hiver. On était 26 répartis en équipes et on a passé une semaine à La Chaise-Dieu. Il y avait quelques copains de mon club mais je ne connaissais pas les autres enfants. Au début, j’étais étonné parce qu’il y a des grands qui voulaient rentrer chez eux mais finalement tout le monde a été super content de faire le camp !

Pour nous rassembler quand on était tous éparpillés, les animateurs passaient une musique. On a aussi beaucoup chanté, surtout cette chanson : « Regarde tout ce qui est beau, tout ce qui est bon, ce qui rend la vie belle ! Regarde ce qui vaut le coup, tous ces gens debout pleins d’énergies nouvelles ! » (NDLR Patrick Richard).

Chaque jour, on avait une responsabilité différente et ça tournait. Par exemple, j’ai été journaliste le premier et le dernier jour. Je devais raconter ce qu’on avait fait pendant la journée, les gestes pour protéger la planète comme d’éviter d’utiliser du plastique, les nouveaux jeux qu’on avait appris ou les exploits du jour : accepter de manger un plat qu’on n’aime pas (les aubergines pour moi !), réussir à nager dans l’étang de la Chaise-Dieu alors qu’on ne savait pas en arrivant, dormir sous la tente même si ça fait peur au début. Moi je l’avais déjà fait au camp il y a deux ans alors ça allait !

J’ai aussi mis la table, fait la vaisselle ou préparé une veillée. Les veillées, c’était super, on a beaucoup rigolé ! On faisait du chamboule-tout, des jongles, on répondait à des énigmes, on passait des épreuves… Ma préférée ? La dernière, quand il a fallu ramener un maximum de pommes de pin les yeux bandés sur un parcours dans un temps limité !

J’ai appris des choses pendant ce camp : mieux partager, jouer ensemble, se débrouiller tout seul. Par exemple, on avait froid sous la tente alors on a cherché des idées pour se réchauffer : rapprocher les matelas, mettre d’autres couvertures, etc.

Je me suis aussi fait plein de nouveaux copains de tout le département et on a hâte de se retrouver au prochain camp en février !

Merci Timothée !


Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article de L’Eveil consacré aux camps de Haute-Loire :

https://www.leveil.fr/chaise-dieu-43160/actualites/lace-organise-des-sejours-dune-semaine_13991476/

Les commentaires sont clos.