Semaine bleue : en club avec les aînés

semaine bleueC’est la semaine bleue, la semaine nationale des retraités et personnes âgées ! Bien sûr une partie des bénévoles du mouvement sont des retraités qui donnent de leur temps et nous leur en sommes très reconnaissants.

Mais il y a aussi les personnes âgées que nous ne pouvons rencontrer sans aller à leur rencontre…

 

À l’ACE, les enfants ont le souci de la rencontre, de toutes les rencontres avec des enfants, des adultes et parfois des aînés, anciens Cœurs vaillants et Âmes vaillantes ou tout simplement voisins et proches. De nombreux clubs vont à la rencontre des personnes âgées, par exemple en organisant des après-midi jeux en maison de retraite.

semaine bleueC’est le cas du club des Anonymes qui a fait la connaissance l’an dernier des résidents de la maison de retraite de Beblenheim. Six top-ados qui ont ainsi découvert ce que pouvait être le grand âge, avec ses joies et ses fragilités. Le temps d’une après-midi, Jean-Sébastien, Salomé, Noé, Romain, Maxime et Éléa ont échangé avec chacun à propos des jeux mais aussi à propos de l’ACE que beaucoup avaient connu en tant que cœurs vaillants et âmes vaillantes, à propos de l’école et des programmes récents avec une ancienne institutrice ou encore à propos des cadeaux de Noël offerts et reçus !

Dans l’enthousiasme de cette première rencontre, les ados ont voulu aller plus loin et ont confectionné dans la foulée pas moins de 70 cartes de vœux qu’ils sont allés remettre quelques semaines plus tard. Ils tenaient à ce que chaque résident en ait une et ont fait le tour de toutes les chambres ouvertes pour les offrir en main propre.
Inutile de dire que les résidents étaient très touchés, ils voulaient tous donner quelque chose en retour (du chocolat, une pièce de monnaie) mais les ados ont tenu bon !

 

Au début un peu intimidés et parfois surpris par la faiblesse ou au contraire l’énergie des uns et des autres, les enfants du club étaient heureux et fiers d’avoir vécu ce temps de partage.

Jean-Sébastien conclut : « Ce n’est que du positif ! On en ressort changés. »

 

Les commentaires sont clos.