Les enfants votent pour le droit à la santé !

L’état de santé des enfants et des jeunes en France, quoique globalement satisfaisant, suscite des inquiétudes grandissantes qui en font un enjeu majeur pour les gouvernements à venir.

L’adoption du Plan d’action « Bien-être et santé des jeunes » en novembre 2016 est une première étape encourageante vers une meilleure éducation à la santé et à la sexualité. Cependant, pour aller plus loin, la parole des enfants ou des jeunes en milieu médical, l’expression de leur douleur, leurs requêtes et leurs angoisses doivent être davantage écoutées et prises en compte. Pour celles et ceux qui bénéficient de soins, une information adaptée mais directe sur la maladie et le traitement doit être fournie.

Enfin, la présence parentale dans tous les établissements de soins, à tout moment, et en particulier dans les situations où l’enfant est vulnérable, doit être garantie.

Les commentaires sont clos.