Une belle fête pour tous les enfants à Gagny

A l’invitation des communautés catholiques (ACE et paroisses) et musulmanes de Gagny (UAMG) en Seine-Saint-Denis (93), une après-midi de jeux a réuni de nombreux enfants au gymnase Jules Ferry le 10 janvier dernier. Une incitation à renouveler des rencontres pour le joie de vivre ensemble.

24 et 25 décembre 2015 : une conjonction de dates assez rare fait célébrer en même temps la naissance du Prophète de l’Islam et celle de Jésus-Christ. Ces deux fêtes n’ont pas la même portée spirituelle et il n’était pas question de confondre les célébrations. Par contre, dans chacune des traditions, il est de coutume de faire plaisir aux enfants à ces occasions.

C’est ainsi qu’est née l’idée d’offrir à tous les enfants sans distinction d’appartenance, une après-midi de jeux, pour le plaisir et pour que les enfants développent un peu plus la joie de vivre ensemble.

La Ville a mis le Gymnase Jules Ferry à la disposition de ce projet. Quelques réunions de préparation ont permis aux animateurs des deux communautés de mieux se connaître.

Et les enfants sont venus, nombreux. Et leurs parents aussi. Des jeux, des ateliers de maquillage, de henné, des crêpes, des gâteaux. Des rencontres entre enfants, entre adultes, entre générations. Un vrai bonheur !

Et puis une fresque construite comme un patchwork par les enfants sur le thème : « Les enfants de Gagny jouent ensemble » répondait à la question : ‘Qu’est-ce qui est bien de vivre ensemble ?’.

Des cœurs à foison, des mains tendues, des ribambelles d’enfants faisant la ronde, ce sont donc de nombreux signes qui ont rempli cet espace d’expression. Plus que leur originalité peu évidente, c’est l’ambiance vraiment joyeuse et simple qui donne de la force à ces dessins. Les parents se sont pris au jeu également. L’une d’entre eux proclame : « On est ensemble, c’est cela qu’il faut pour la paix ! »

Confirmation du succès, les encouragements reçus des habitants et des commerçants rencontrés lors de la campagne d’affichage en vitrines. Oui, c’est cet esprit d’amitié qui est attendu par tous pour la joie de vivre ensemble.

Michel Stœckel

Les commentaires sont clos.