S’émerveiller et contempler

Promenade contemplativePour s’émerveiller de l’infiniment grand et de l’infiniment petit, il faut regarder avec attention, apprendre à aiguiser notre regard pour admirer. Contempler, prendre le temps de s’arrêter pour admirer la beauté ici et maintenant, se laisser envahir, s’arrêter pour apprendre à connaître, à penser et à écouter, peut être source d’une grande joie intérieure, à expérimenter et à partager avec les enfants. La saison estivale est propice aux sorties dans la nature et aux pauses qui ressourcent. Nous vous invitons à emprunter un chemin qui invite à être attentifs aux petits détails, à se questionner et à faire de la place à l’inattendu !

Promenade contemplative

Rien de tel qu’une promenade pour expérimenter la contemplation. Cette sortie permet aux enfants d’apprendre à regarder avec attention et à exprimer leurs sentiments.

Promenade contemplativePartez en promenade !

Le but de cette promenade n’est pas de marcher beaucoup ou loin, mais de prendre son temps pour découvrir le plus de petits détails. On en expliquera la démarche aux enfants. Les enfants peuvent écrire, dessiner, photographier, enregistrer, pour les aider à mémoriser ce qu’ils auront ressenti grâce à leur vue, leur ouïe, leur odorat, leur toucher, leur goût durant la marche.

Marchez lentement et scrutez en silence les moindres détails de votre chemin, des lieux. Invitez les enfants à mettre leurs sens en éveil et à les ressentir. Qu’est-ce que je remarque ? Qu’est-ce que je vois ? Qu’est-ce que j’entends ? Quelles sont les textures qui m’entourent ? Dans un premier temps, observez ce qui saute aux yeux. Ensuite, rapprochez-vous, concentrez-vous pour percevoir le plus petit élément, le plus petit son. Pour tester le goût, arrêtez-vous par exemple chez l’épicier du coin ou mangez un biscuit chez une grand-mère riveraine… Au fur et à mesure, invitez les enfants à noter leurs découvertes avec le moyen d’expression de leur choix.

Se mettre à l’écoute

Vous aussi restez à l’écoute et prenez des notes.
Que disent les enfants ? Si les enfants restent sur le « moche », le désagréable, l’insupportable ou le banal, essayez de les faire s’exprimer sur ce qu’ils peuvent trouver d’agréable, amusant, charmant, intéressant, attractif, divertissant, drôle, plaisant, réjouissant, étrange…


De nombreuses discussions sont possibles :

→ Qu’avez-vous vu ? Quelles sont les personnes que vous avez rencontrées ? Les connaissiez-vous ? Quels sont les lieux que vous aimez ? Pourquoi ? Y-a-t-il des endroits où vous retrouvez des personnes que vous aimez bien ? Aviez-vous déjà pris le temps de regarder attentivement le monde qui vous entoure ? Qu’avez-vous découvert sur vous et sur votre environnement ?

Les commentaires sont clos.