Journée Mondiale des Pauvres : les enfants mobilisés

Journée Mondiale des PauvresIl y a tout juste un an se tenait au Vatican la première édition du festival Fratello : 4 000 personnes de la rue, venues de 22 pays, étaient accueillies par le pape François.

Dans le souffle de cette rencontre, le pape François nous propose désormais de vivre chaque année une journée mondiale des pauvres. Pour les chrétiens, il s’agit de vivre une rencontre authentique avec les pauvres et un partage qui devient style de vie. Ces propositions ne sont pas étrangères au charisme de l’ACE qui porte une attention toute particulière aux enfants fragilisés par leurs conditions de vie. L’ACE est riche de la diversité des enfants qui la font vivre : qu’ils vivent en quartiers populaire, au fond d’un village ou en caravane, ce sont eux qui tiennent les rennes et nous avons à cœur de les accompagner dans cette direction.

Dans son message pour la journée mondiale des pauvres, le Pape François nous invite à aimer, non pas en paroles mais par des actes :

« « Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, par des actes et en vérité » (1 Jn 3, 18). Ces paroles de l’apôtre Jean expriment un impératif dont aucun chrétien ne peut faire abstraction. La gravité avec laquelle le ‘‘disciple bien-aimé’’ transmet, jusqu’à nos jours, le commandement de Jésus s’accentue encore davantage par l’opposition qu’elle révèle entre les paroles vides qui sont souvent sur nos lèvres et les actes concrets auxquels nous sommes au contraire appelés à nous mesurer. L’amour n’admet pas d’alibi : celui qui entend aimer comme Jésus a aimé doit faire sien son exemple ; surtout quand on est appelé à aimer les pauvres. La façon d’aimer du Fils de Dieu, par ailleurs, est bien connue, et Jean le rappelle clairement. Elle se fonde sur deux pierres angulaires : Dieu a aimé le premier (cf. 1 Jn 4, 10.19) ; et il a aimé en se donnant tout entier, y compris sa propre vie (cf. 1 Jn 3, 16) ».

Très concrètement, l’Église souhaite aujourd’hui que les communautés chrétiennes « œuvrent pour créer de nombreux moments de rencontre et d’amitié, de solidarité et d’aide concrète ». C’est un défi que les enfants de l’ACE auront à cœur de relever !

>> Voir le message du Pape François.

 

Les commentaires sont clos.