Bernadette, 69 ans • Région Bourgogne Franche Comté

Ce que je préférais, c’était les grands rassemblements !

bernadette1Bernadette est née dans une famille catholique de Saône-et-Loire. Elle a grandi à Montceau-les-Mines et c’est là qu’elle a découvert les Âmes vaillantes. Ses parents, très investis à la paroisse, reçoivent souvent le curé local, le père Merlin, un prêtre de la Mission de France qui va tous beaucoup les marquer.

En 1956, Bernadette a 8 ans quand elle le retrouve aux Âmes vaillantes. Tous les jeudis, après le catéchisme du matin, un groupe de quelques 25 jeunes filles se retrouvent de 14h à 17h à la paroisse et projets et aventures sur le thème de la solidarité et de l’entraide fusent. C’est Mademoiselle Ballorin qui les accompagne mais les filles l’appellent « la Ballo ». C’est un pilier du mouvement. Elle aussi va beaucoup compter dans leur cheminement. Avec elle, sœur Adeodat, une infirmière qui arrive toujours en mobylette. Elles les invitent chaque semaine à se tourner vers les autres, à rendre des services, et à veiller les unes sur les autres. C’est comme ça que Bernadette rend visite presque tous les jours à une voisine âgée et isolée. C’est comme ça aussi qu’elle se lie d’amitié avec les autres filles.
Il y aussi la revue Âmes vaillantes que les filles retrouvent chaque semaine avec délectation, découvrant les projets d’autres équipes à travers la France.
Plus tard, quand Bernadette sera en âge d’accompagner des équipes, elle lira J2 magazine, avec un double J pour jeudi et jeunes !

bernadette2Mais ce qui a le plus marqué Bernadette, ce sont sans doute ces grands rassemblements des Âmes Vaillantes et Cœurs Vaillants de toute la côte chalonnaise qui rythment l’année. Bernadette se souvient des jeux, des rires, de l’ambiance ! Il y a eu cette belle rencontre un été particulièrement chaud à Saint Jean de Vaux. Les filles ont fait un grand jeu de piste à travers les magnifiques paysages de la côte chalonnaise. Tout le monde avait faim et chaud mais quelle belle journée !
Les amitiés que Bernadette a tissées aux Âmes Vaillantes, elle les a retrouvées pour certaines il y a quelques années après avoir publié une photo de classe de l’époque dans la gazette départementale. Ces années les ont soudées et c’est avec plaisir qu’elles se sont retrouvées après plus de 40 ans sans se voir !

Aujourd’hui, Bernadette est à la retraite mais elle a gardé ce souci de l’engagement et du don de soi. A la mairie de sa commune de Chatenoy-le-Royal, elle est conseillère municipale déléguée aux personnes âgées après avoir eu de nombreux autres engagements associatifs. Ce sont des valeurs qu’elle a transmises à ses trois enfants qui sont tous engagés à leur niveau.
De ses années d’Âme Vaillante, elle a aussi gardé son petit carnet qu’elle relit parfois, maintenant qu’elle a plus de temps. Elle y a pris des notes sur les relations qu’elle avait avec ses amies, ce qu’elle a vécu avec elles, la solidarité qu’elles ont partagée.

Un trésor !

guirlande80ans-72ppp

Les commentaires sont clos.